Modifié le 25 janvier 2019 à 17:32

Un drone transportant du sang tombe dans le lac de Zurich pendant un test

Un drone de transport survole la ville de Zurich (image d'illustration).
Un drone de transport tombe dans le lac de Zurich pendant un test de vol Le Journal horaire / 1 min. / le 25 janvier 2019
Un drone qui transportait un échantillon médical sanguin est tombé dans la rade du lac de Zurich vendredi matin, à environ 200 mètres de la rive. Il n'y a pas de blessé. Des plongeurs tentent de retrouver l'appareil qui n'a pas encore été localisé.

Un employé de l'entreprise qui exploite le drone a informé la police vers 10h20 qu'un appareil était tombé dans les eaux du lac de Zurich, à environ deux cents mètres de la rive. L'appareil a probablement coulé: des plongeurs tentent de le récupérer, a indiqué la police municipale zurichoise.

Des drones sont utilisés pour le transport d'échantillons médicaux, comme par exemple du sang. Des drones sont utilisés pour le transport d'échantillons médicaux, comme par exemple du sang. [Matternet] Le drone transportait un échantillon de sang sans importance dans le cadre d'une phase de test de vols entre une clinique du groupe Hirslanden et le laboratoire central situé de l'autre côté de la rade.

La Poste suspend ses vols

Jusqu'à ce que la cause de l'accident soit connue, La Poste a décidé de suspendre les vols de drones de transport pour l'hôpital de Lugano et l'hôpital universitaire de Zurich. Les drones postaux ont effectué jusqu'à présent plus de 3000 vols sans accident à Lugano, Berne et Zurich, a indiqué La Poste.

Pour les deux hôpitaux luganais, qui exploitent un laboratoire de pathologie à Locarno, l'usage du drone entraîne un gain de temps important. Si les médecins doivent faire analyser un échantillon alors qu'un patient se trouve sous anesthésie sur la table d'opération, une ambulance est envoyée à Locarno. Il lui faut au moins 40 minutes, voire plus si le trafic est dense.

A Lugano, l'expérience a commencé en 2017, avant que Zurich suive en décembre 2018. A Berne, un essai a eu lieu pendant deux semaines en juin. Un drone a assuré une liaison entre le laboratoire central de l'Hôpital de l'Île et l'hôpital de Tiefenau.

ats/sjaq

Publié le 25 janvier 2019 à 16:31 - Modifié le 25 janvier 2019 à 17:32