Modifié le 10 septembre 2016 à 19:24

Facebook renonce à censurer l'image de la petite Vietnamienne au napalm

Facebook considère le contenu de cette photo comme pédopornographique.
Facebook renonce à censurer l'image de la petite Vietnamienne au napalm Forum / 5 min. / le 10 septembre 2016
Face à la polémique, Facebook a annoncé vendredi être revenu sur sa décision de censurer la célèbre photo d'une petite fille nue brûlée au napalm pendant la guerre du Vietnam.

Le réseau social avait initialement avancé que la photo - prise en 1972 - ne respectait pas ses règles sur la nudité.

"Importance historique et mondiale"

"L'image d'un enfant nu serait normalement supposée enfreindre les règles de notre communauté, et dans certains pays, pourrait même être considérée comme de la pédopornographie", a expliqué le porte-parole. "Dans le cas présent, nous reconnaissons l'importance historique et mondiale de cette image."

Le rédacteur en chef du quotidien norvégien Aftenposten avait publié vendredi une lettre destinée au patron de Facebook, Marc Zuckerberg, afin de dénoncer la censure abusive pratiquée par le réseau social.

Trois suppressions

Ce qui a mis hors de lui Espen Egil Hansen, c'est la suppression, par deux fois, d'un post illustré par l'emblématique photo de la guerre du Vietnam, prise par Nick Ut et montrant une fillette nue fuyant les bombardements au napalm.

Peu après, la Première ministre norvégienne Erna Solberg, qui avait publié vendredi la même photo, avait elle aussi annoncé avoir été censurée.

kg/kkub

Publié le 09 septembre 2016 à 22:43 - Modifié le 10 septembre 2016 à 19:24