Modifié le 05 novembre 2018 à 15:02

La Suisse participe au programme de l'UE sur les technologies quantiques

La physique quantique étudie les comportements des atomes et des particules.
La physique quantique étudie les comportements des atomes et des particules. [Jezper - ]
L'Union européenne (UE) va investir un milliard d'euros ces dix prochaines années pour la recherche sur les technologies quantiques. Lancé lundi à Vienne, le projet Quantum Flagship comporte une forte participation suisse.

Après le Human Brain Project et le Graphene Flagship, il s'agit du troisième grand programme de recherche européen visant à développer les technologies du futur ("Future and Emerging Technologies"). Plus de 5000 chercheurs y participeront.

Sur 141 projets proposés, 20 ont été retenus pour la première période 2018-2021, se partageant 140 millions de francs. L'Université de Genève et le Centre Suisse d'électronique et de microtechnique à Neuchâtel (CSEM) coordonneront deux de ces projets, tandis que L'EPFZ et l'Université de Bâle participeront également à différentes recherches.

Course mondiale

Cinq domaines ont été choisis par l'UE: recherche fondamentale, communication quantique, capteurs quantiques et métrologie, calculateurs quantiques et simulations quantiques.

Une course mondiale est lancée pour maîtriser cette nouvelle technologie et réaliser des progrès décisifs dans des secteurs comme la santé, la sécurité, les transports, l'énergie ou les sciences environnementales.

>> Le dossier de RTSdécouverte sur la physique quantique:

 

ats/jzim

Publié le 29 octobre 2018 à 16:40 - Modifié le 05 novembre 2018 à 15:02