Publié le 30 mars 2016 à 16:57

Un exosquelette souple et intelligent pour aider les handicapés à marcher

Le produit présenté lors d'un test par la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW).
Le produit présenté lors d'un test par la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW). [ - ZHAW]
Des chercheurs de la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) vont développer avec des partenaires européens un exosquelette mou pour aider les personnes handicapées à marcher.

Il existe certes déjà des structures de soutien aidant à marcher, mais elles sont pour la plupart lourdes et peu souples, a indiqué mercredi la Haute école zurichoise des sciences appliquées.

Le projet "XoSoft", lancé en février, prévoit un exosquelette "soft" et intelligent qui s'adapte aux mouvements du porteur. Des capteurs analyseront les mouvements des jambes et des pieds et détermineront sur la base d'algorithmes quand soutenir et quand lâcher.

Adaptable à chaque patient

L'engin sera capable de s'adapter aux suites de mouvements propres à chaque patient. La fonction de soutien sera assurée par le tissu, dont la rigidité sera déterminée par des champs électriques.

L'appareillage ressemblera ainsi à des leggings et devra être suffisamment fin pour être porté sous les vêtements, de même que discret et confortable. En cours de développement, le prototype sera testé à la ZHAW par des ingénieurs, des physiothérapeutes et des spécialistes du mouvement.

ats/cab

Publié le 30 mars 2016 à 16:57

Vaste projet

Le projet comprenant neuf partenaires réunis en consortium est prévu sur trois ans.

Il est soutenu par la Confédération et par l'Union européenne dans le cadre des dispositions transitoires relatives à "Horizon 2020".