Modifié le 18 mars 2016 à 14:02

Un outil pour savoir si son compte de messagerie a été piraté

Une femme travaille à l'ordinateur.
Une femme travaille à l'ordinateur. [Christian Beutler - Keystone]
Un total de 6000 adresses de compte de messagerie ont été piratées en Suisse, signale vendredi la Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information, en publiant un outil pour vérifier si on est concerné.

La centrale MELANI indique dans un communiqué que les mots de passe de ces 6000 adresses ont été piratés et pourraient maintenant être utilisées à des fins illicites (escroquerie, chantage, phishing ou autres).

Dans le même temps, MELANI a dévoilé un outil en ligne permettant à chacun de vérifier si son adresse e-mail est concernée, à l'adresse https://www.checktool.ch. Il suffit d’entrer l’adresse e-mail et l'outil affirme si elle a été ou non piratée.

Comment réagir?

MELANI conseille également à toutes les personnes et entreprises concernées de modifier immédiatement le mot de passe en question, mais aussi d'autres mots de passe utilisés en parallèle, notamment pour les e-banking.

La centrale demande aussi de prévenir ses contacts que son compte a été piraté et de vérifier ses relevés de compte pour traquer les irrégularités.

boi

Publié le 18 mars 2016 à 11:30 - Modifié le 18 mars 2016 à 14:02