Modifié

Trois compétences favorisent l'apprentissage des maths, selon une étude suisse

Une écolière utilise une tablette pour un exercice de mathématiques. [Gaetan Bally - Keystone]
Trois compétences favorisent l'apprentissage des maths / Le Journal de 7h / 1 min. / le 17 juillet 2021
De bonnes compétences sociales, émotionnelles mais aussi locomotrices favorisent les apprentissages scolaires chez les tout-petits, en particulier en mathématiques. Tel est le résultat d'une étude de l'UNIGE et de la Haute Ecole Pédagogique du canton du Valais.

Publiée dans la revue Scientific Reports, cette étude a été menée en collaboration avec des enseignants de la Savoie (F) auprès de 706 élèves âgés de 3 à 6 ans, a indiqué vendredi l'Université de Genève (UNIGE). Les liens entre la connaissance des émotions, la coopération, l’activité locomotrice et les compétences numériques ont été examinés dans un contexte scolaire.

Alors que la plupart des études examinent les résultats scolaires à travers des tests de lecture, cette nouvelle étude analyse les apprentissages numériques. Il s'avère en effet que les performances en mathématiques sont moins liées au niveau socio-économique des parents que les habiletés langagières.

Capacités fondamentales

Résultat: les enfants qui ont obtenu des scores élevés aux épreuves évaluant leur connaissance des émotions, leur comportement social et leur activité locomotrice sont aussi ceux qui ont le mieux répondu aux épreuves numériques. Les chercheurs estiment que ces trois capacités sont interdépendantes et associées aux compétences futures en mathématiques chez les tout-petits.

Les capacités socio-émotionnelles au début de la scolarité préparent les enfants à l'école et sont essentielles pour leur future réussite scolaire. Ce point fait déjà consensus aux niveaux politique et scientifique. Les auteurs de cette nouvelle étude proposent d'ajouter l'agilité physique à ces capacités fondamentales.

ats/vkiss

Publié Modifié