Modifié

Un hiver rude pour les abeilles, plus de 14% des colonies ont péri

L'hiver 2020-2021 a été fatal à 14,2% des colonies d'abeilles. [Laurent Gillieron - Keystone]
L'hiver 2020-2021 a été fatal à 14,2% des colonies d'abeilles / Le Journal horaire / 19 sec. / le 31 mai 2021
L'hiver 2020-2021 a été fatal à 14,2% des colonies d'abeilles, soit 1% de plus que l'année précédente. Il existe de grandes différences d'un canton à l'autre.

Après trois années de baisse, les pertes hivernales ont légèrement augmenté en un an, a indiqué apisuisse lundi dans un communiqué.

A cela s'ajoute 10,9% des colonies qui n'ont pas pu se développer en colonies de production après l'hivernage, ce qui représente une perte totale de 25,1%, un pourcentage qui correspond au niveau de l'année précédente.

Certains cantons (Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Jura, Neuchâtel, Schaffhouse et Soleure) ont enregistré des pertes nettement inférieures par rapport à d'autres (Argovie, Thurgovie, Zoug, Zurich et le Tessin). Ce dernier canton est particulièrement touché, les pertes doublant pratiquement d'un hiver à l'autre, selon la tendance des trois dernières années.

Été très chaud

Par ailleurs, les mois de juillet et août ont été très chauds, ce qui a compliqué la tâche des apiculteurs de trouver une fenêtre temporelle optimale pour traiter leurs abeilles à l'acide formique contre le varroa, un acarien parasite. Ces conditions expliquent peut-être cette légère augmentation, note apisuisse.

Une autre raison pourrait être l'apparition accrue du virus de la paralysie chronique des abeilles pour la première fois en Suisse, selon l'organisation faîtière des associations apicoles suisses. Qui précise encore qu'il faudra attendre les résultats des prochains hivers pour savoir si cette augmentation représente un renversement de tendance.

ats/lan

Publié Modifié