Modifié le 08 mars 2016 à 19:06

Quatre candidats en lice pour le deuxième tour à Lausanne

Les élections communales peinent à intéresser les Lausannois.
Trois nouveaux candidats sont sortis du bois mardi matin. [Jean-Christoph Bott - Keystone]
Il n'y aura pas d'élection tacite pour le deuxième tour à la Municipalité de Lausanne: quatre candidats sont en lice pour décrocher le dernier siège vacant. Le PLR Pierre-Antoine Hildbrand part favori.

Après le raz-de-marée de la gauche dimanche qui a décroché six des sept fauteuils à la Municipalité (3 PS, 2 Verts et 1 POP), il ne reste plus qu'un siège à attribuer le 20 mars.

Il semblait promis au libéral-radical Pierre-Antoine Hildbrand, arrivé septième dimanche, avec 7856 voix. Son co-listier Mathieu Blanc, arrivé 80 voix derrière lui et les candidats UDC et du Centre (PDC et Vert'libéraux) se sont désistés.

Trois candidats sortis du bois

Trois candidats sont toutefois sortis du bois mardi lors du dépôt des listes: Hadrien Buclin, de Solidarités (13e dimanche avec 2391 voix), et Sandrine Cornut de Somos (15e, 1101 voix) ont décidé de maintenir leur candidature.

Par ailleurs, un nouveau-venu, Sinclair Bendo, se lance sur la liste du "Juste Milieu" pour faire entendre la "voix des étrangers".

>> Les explications de Gilles de Diesbach au 12h45:

VD- Elections communales: le point avec Gilles de Diesbach à Lausanne
12h45 - Publié le 01 mars 2016

ats/fme

Publié le 01 mars 2016 à 14:07 - Modifié le 08 mars 2016 à 19:06