Modifié

La ville de Lausanne du 19e siècle se dévoile dans un jeu vidéo

Le visuel du jeu vidéo "Lausanne 1830: Histoires de registres". [Lausanne 1830: Histoires de registres - EPFL]
La ville de Lausanne du 19e siècle se dévoile dans un jeu vidéo / Le Journal horaire / 31 sec. / le 23 juin 2022
Un jeu vidéo conçu par des étudiants de l'UNIL et de l'EPFL propose d'explorer la ville de Lausanne du 19e siècle. Réalisée en pixel art, cette aventure virtuelle et gratuite vise à valoriser les archives de la capitale vaudoise.

Il aura fallu plus d'une année pour créer l'univers du jeu "Lausanne 1830: Histoires de registres". La plateforme est le fruit d'une collaboration entre étudiants et scientifiques des campus de l'EPFL et de l'UNIL, ainsi que le projet Lausanne Time Machine. Un studio de développement vaudois a également participé au projet, tout comme des historiens.

Dans le jeu vidéo, la carte de Lausanne a été créée à partir d'un plan d'époque. [ Lausanne 1830 : Histoires de registres - EPFL]Dans le jeu vidéo, la carte de Lausanne a été créée à partir d'un plan d'époque. [ Lausanne 1830 : Histoires de registres - EPFL]

Le jeu, accessible gratuitement, a un objectif pédagogique. "Nous avons mis plein de contenus historiques, en nous basant sur des archives réelles. Nous allons fournir du matériel pour les enseignants afin qu'ils puissent utiliser le jeu comme support pour enseigner l'histoire locale ou le 19e siècle", explique Yannick Rochat, du GameLab UNIL-EPFL, dans une vidéo de présentation.

La place de la Palud telle qu'elle apparaît dans le jeu. [Lausanne 1830: Histoires de registres - EPFL]La place de la Palud telle qu'elle apparaît dans le jeu. [Lausanne 1830: Histoires de registres - EPFL]Compléter les registres

Plongé dans le Lausanne du 19e siècle, le joueur doit compléter les informations manquantes du registre de la population. La quête vous emmène de la place de la Palud à la vallée du Flon, en passant par la rue Chaucrau. Il faut compter entre 15 et 45 minutes pour terminer l'aventure.

Les lieux et les personnages ont été adaptés de faits historiques tirés de documents d’archives ou de presse. "Pour l'instant, les deux sources principales que nous avons utilisées sont les recensements lausannois et les plans cadastraux. Il y a plusieurs dizaines de millions d'entrées", indique l'historien Lucas Rappo.

Code source ouvert

Le jeu vidéo, présenté mercredi et jeudi aux DHdays sur le campus lausannois, répond à plusieurs objectifs du Plan d’étude romand. Il se destine principalement aux élèves âgés de 12 à 15 ans.

A noter que le code source de "Lausanne 1830" est librement accessible. Cela signifie que le jeu peut être adapté à d'autres régions de Suisse romande avec de nouveaux éléments graphiques et apports historiques.

Un exemple de registre que le joueur doit compléter. [Lausanne 1830: Histoires de registres - EPFL]Un exemple de registre que le joueur doit compléter. [Lausanne 1830: Histoires de registres - EPFL]

gma

Publié Modifié