Modifié

Des activistes du climat bloquent brièvement l'autoroute au sud de Lausanne

Des activistes du climat bloquent brièvement l'autoroute au sud de Lausanne [RTS]
4 personnes bloquent l'autoroute à Lausanne: c’est le lancement suisse d’un mouvement international de résistance civile / 12h45 / 1 min. / le 11 avril 2022
Des activistes du climat ont brièvement bloqué le trafic lundi matin sur une sortie d'autoroute à Lausanne. Ils ont mené cette action pour exiger des mesures du Conseil fédéral en matière de rénovation énergétique des bâtiments.

Les militants se sont installés peu avant 08h00 sur l'autoroute menant au rond-point de la Maladière, l'entrée sud de Lausanne toujours très fréquentée aux heures de pointe. Cinq personnes se sont assises sur la chaussée en tenant des banderoles où il était écrit "Renovate Switzerland" (rénover la Suisse), du nom de leur mouvement.

Plusieurs patrouilles de police sont rapidement intervenues. Les forces de l'ordre ont évacué les militants en les portant hors de l'autoroute, avant de prendre leur identité. L'évacuation s'est déroulée dans le calme, a constaté sur place Keystone-ATS. La circulation, bloquée pendant un petit quart d'heure, a pu alors reprendre gentiment.

Des militants pro-climat bloquent l'autoroute à Lausanne [Laurent Gillieron - Keystone]Des militants pro-climat bloquent l'autoroute à Lausanne [Laurent Gillieron - Keystone]

"On est désespéré"

Léa Zucchinetti est l'une des activistes qui a participé au blocage. Elle était l'invitée de Forum lundi soir. Interrogée sur la dangerosité de ce type d'actions, la militante a répondu qu'il n'y a "plus d'options sans risque" dans la situation actuelle. "Si on ne fait rien, c'est aussi prendre des risques immenses de guerres, de famines et d’autres catastrophes naturelles", a-t-elle argumenté.

La jeune femme a déploré le manque d'engagement du gouvernement pour le climat. "On est désespéré. On ne sait plus quoi faire pour que le Conseil fédéral fasse son devoir de protéger la population."

Léa Zucchinetti a également souligné l'urgence de la situation climatique. "Le GIEC nous dit qu'il reste deux à trois ans pour déterminer le futur de l’humanité. Je pense sincèrement que tous mes concitoyens et concitoyennes ont le droit de le savoir et de comprendre ce que cela signifie: des guerres, des pénuries alimentaires, de la violence. Je doute qu'ils aient envie de vivre dans un futur comme celui-là", a-t-elle avancé.

>> L'interview de Léa Zucchinetti dans Forum:

Des activistes du climat bloquent brièvement l'autoroute au sud de Lausanne: interview de Léa Zucchinetti [RTS]
Des activistes du climat bloquent brièvement l'autoroute au sud de Lausanne: interview de Léa Zucchinetti / Forum / 7 min. / le 11 avril 2022

ats/ebz

Publié Modifié

Une première

Récemment créée, Renovate Switzerland est la branche helvétique d'un mouvement de "résistance civile" qui existe déjà dans une petite dizaine d'autres pays, par exemple sous le nom de Dernière Rénovation en France ou Declare Emergency aux Etats-Unis. L'opération menée lundi matin à Lausanne est la première à se dérouler sur le territoire suisse.

Dans son dossier de presse, Renovate Switzerland affirme qu'elle continuera ses actions tant que le Conseil fédéral n'aura pas entendu sa demande. A savoir: la mise en place d'un plan national pour rénover, d'ici 2040, le million de maisons qui nécessitent une isolation d'urgence.