Modifié le 28 mars 2018 à 09:55

La Ville de Sion se mobilise pour lutter contre le réchauffement climatique

Les autorités sédunoises veulent "plus de vert et moins de gris" pour leur ville.
La Ville de Sion se mobilise pour lutter contre le réchauffement climatique La Matinale / 1 min. / le 28 mars 2018
Sion s'engage pour lutter contre le réchauffement climatique et préserver la biodiversité. Elle édite un guide pratique des aménagements extérieurs destiné aux propriétaires et aux professionnels de la construction.

Le réchauffement urbain est une réalité qui touche la capitale valaisanne de plein fouet. Sion est la ville de Suisse où la hausse de la température moyenne a été la plus importante au cours des deux dernières décennies, avec une augmentation de plus d'un degré en vingt ans. Dans le même temps, les précipitations ont diminué de 10%.

Aménagements extérieurs

Ces changements, qui ne sont pas sans conséquences, ont poussé la Municipalité à agir. En collaboration avec la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (Hepia), elle a élaboré un guide pratique pour les aménagements extérieurs qui propose des conseils concrets.

C'est une première en Suisse, et l'objectif est d'inciter les privés à suivre les autorités dans leur démarche pour végétaliser la capitale valaisanne.

"Plus de vert, moins de gris"

Depuis trois ans, Sion participe à un projet pilote de la Confédération sur l'adaptation aux changements climatiques. Chaque aménagement urbain fait l'objet d'une réflexion sous cet angle.

Le conseiller municipal écologiste Christophe Clivaz, résume le projet ainsi: "Il s'agit d'appliquer la maxime "plus de vert et plus de bleu pour moins de gris".

Marie Giovanola/oang

Publié le 28 mars 2018 à 09:17 - Modifié le 28 mars 2018 à 09:55