Modifié

Le PLR valaisan lance sept candidats en vue des élections fédérales

Le conseiller national PLR sortant Philippe Nantermod, à droite de la photo, brigue un troisième mandat (image d'illustration). [Keystone - Anthony Anex]
Le PLR valaisan présente sept candidats aux élections fédérales / Le Journal horaire / 22 sec. / le 12 mai 2023
Le PLR valaisan a désigné vendredi sept candidats et candidates pour les élections fédérales d'octobre prochain. Pour le National, la liste sera emmenée par le sortant Philippe Nantermod, qui se lance aussi dans la course aux Etats.

Quelque 300 membres du PLR réunis en assemblée générale à la salle polyvalente de Conthey ont désigné par acclamation les sept candidats au Conseil national. La liste, composée de deux femmes et cinq hommes, sera emmenée par le conseiller national sortant Philippe Nantermod qui brigue un troisième mandat.

"Je ne suis pas encore fatigué, j'ai encore le feu sacré!", a lancé la locomotive du parti, qui a dit "son plaisir" à siéger sous la coupole et son enthousiasme à élaborer et convaincre. "Il faut plus de libéraux-radicaux valaisans à Berne, et on va faire en sorte que ça marche", a-t-il assuré.

Sur la liste principale du parti figurent aussi Natacha Albrecht et Swen Luyet (députés-suppléants au Grand Conseil), Joseph Ramuz (président de Leytron) Julien Morand, Nicole Luggen (vice-présidente du PLR Valais) et Niklaus Heinzmann (président de Visperterminen).

Deux sièges supplémentaires

L'objectif du parti est "de ravir un deuxième siège au Conseil national", a indiqué le président du PLR Florian Piasenta. Ceci au détriment de l'UDC du Haut-Valais ou des Verts, deux sièges "en danger", a-t-il précisé.

Le PLR ambitionne aussi décrocher un siège au Conseil des Etats. Il veut briser la domination du Centre (ex-PDC) qui occupe les deux sièges depuis 1857.

Le parti lance dans la course Philippe Nantermod qui avait déjà brigué un siège en 2019, avant de renoncer au deuxième tour. "C'est en essayant continuellement qu'on finit par arriver", a lancé le candidat, désigné par acclamation.

Selon lui, deux personnes d'un même parti à la Chambre haute, "c'est un mauvais calcul. Si nous voulons une majorité au Conseil des Etats pour défendre les intérêts du Valais, il faut convaincre Le Centre et le PLR qui font la majorité"

La liste principale du PLR sera complétée par une liste d'Avenir Ecologie. Mais aussi par quatre listes de jeunes libéraux-radicaux, dont une du Haut-Valais.

Nouveau système

La députation valaisanne à Berne se compose de dix personnes, huit au National, deux aux Etats. A l'automne, le jeu sera particulièrement serré, car toute la députation valaisanne (2 UDC, cinq centristes, 1 PLR, 1 socialiste, 1 Vert) brigue un nouveau mandat.

Concernant l'élection au Conseil des Etats, le système actuel, qui soumet à la population un choix de plusieurs listes partisanes, a été remplacé le 1er avril avec l'entrée en vigueur de la loi cantonale sur les droits politiques révisée. L'automne prochain, le citoyen se verra donc proposer une seule liste avec tous les noms des candidats au Conseil des Etats.

Figureront d'abord les noms des sortants, par ordre alphabétique, puis ceux des autres candidats, par ordre alphabétique également. Le citoyen devra en cocher deux.

ats/juma

Publié Modifié