Publié le 24 mars 2020 à 20:59

Des médecins appellent à placer toute la station de Verbier en quarantaine

Verbier, foyer d'infection inquiétant. Des médecins demandent la mise en quarantaine de la région.
Verbier, foyer d'infection inquiétant. Des médecins demandent la mise en quarantaine de la région. 19h30 / 2 min. / le 23 mars 2020
Des médecins du Val de Bagnes, en Valais, demandent la mise en quarantaine urgente de Verbier. Ils affirment que la station est un foyer majeur du nouveau coronavirus et veulent une intervention forte pour éviter sa diffusion.

La région de Verbier compte une soixantaine de cas avérés, selon une doctoresse installée dans la station et dont Le Nouvelliste se fait l'écho lundi matin.

Mais cette professionnelle redoute que le nombre effectif de patients infectés soit bien supérieur, compte tenu du fait que seules les personnes à risque sont testées.

Demande adressée au canton

Ce constat et cette inquiétude sont partagés par l'ensemble du corps médical du Val de Bagnes, qui a demandé au gouvernement valaisan de placer la station en quarantaine afin d'éviter la propagation du virus à la plaine.

En attendant, la commune de Bagnes a pris des mesures: elle a supprimé tous les bus urbains depuis Verbier et invite les propriétaires de résidences secondaires à ne pas monter en station.

>> Le sujet du 12h30:

Verbier serait un foyer majeur du nouveau coronavirus.
Laurent Darbellay - Keystone
Le 12h30 - Publié le 23 mars 2020

Conseil fédéral seul compétent

Les autorités valaisannes, elles, ont répondu dimanche à cet appel en rappelant qu'un canton n'est habilité qu'à placer un chalet, un hôtel ou certaines personnes en quarantaine. Confiner un village voire une région tout entière, en revanche, relève uniquement de la compétence du Conseil fédéral.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP), de son côté, n'était pas en mesure de préciser au Nouvelliste si les autorités fédérales avaient déjà envisagé le confinement strict de certaines communes du pays.

Se réfugier dans son chalet? Pas de problème à Vex

En Suisse, de nombreuses personnes continuent de rejoindre leur chalet, à la montagne. Ces déplacements ne sont pas interdits, pour l'instant, sur le territoire national. Et de l'avis de Danny Defago, président de la commune de Vex, en Valais (70% de résidences secondaires), cela ne pose pas de problème sur place.

L'interview de Danny Defago, président de Vex, samedi dans le Journal de 9h00:

En Suisse, de nombreuses personnes continuent de rejoindre leur chalet à la montagne.
Jean-Christophe Bott - Keystone
Section par défaut - Publié le 21 mars 2020

Céline Fontannaz/oang

Publié le 24 mars 2020 à 20:59

Pas de mesure de confinement spécialement décidée

Les médecins oeuvrant à Verbier (VS) n’ont pas été suivis par les autorités. Aucune mesure de confinement n’a été décidée pour le val de Bagnes. Le Conseil d’Etat a dit non à une mise en quarantaine de la station, malgré une soixantaine de cas positif au Covid- 19.

Après discussions avec la Confédération et la commune de Bagnes, l’Etat du Valais a décidé de renoncer à une mesure de confinement. Par contre, le canton rappelle la fermeture des places publiques et de jeu, des spas et des jacuzzis dans les hôtels et ’interdiction de tout rassemblement public et privé de plus de cinq personnes.

Parallèlement, les contrôles de la police municipale seront accentués afin de s’assurer que les commerces encore habilités à ouvrir, les hôtels (quasiment tous fermés selon notre enquête) et les chantiers respectent les mesures d’hygiène et de distanciation sociale.