Modifié le 05 novembre 2019 à 19:55

Les tirs clients sur les bouquetins seront interdits, réagit Jacques Melly

Pétition contre la chasse aux trophées des bouquetins en Valais: interview de Jacques Melly et Manue Piachaud
Pétition contre la chasse aux trophées des bouquetins en Valais: interview de Jacques Melly et Manue Piachaud Forum / 8 min. / le 05 novembre 2019
Alors que la polémique enfle en Valais autour des riches étrangers qui paient pour abattre des bouquetins, le conseiller d'Etat valaisan Jacques Melly a annoncé mardi dans l'émission Forum que le projet d'interdire les tirs clients était en cours, déjà depuis le mois d'avril.

Après le reportage de l'émission Mise au Point dimanche, le conseiller d'Etat valaisan Jacques Melly a dit "comprendre l'émotion et la réaction très forte des téléspectateurs", mais a tenu à relever que "l'aspect négatif et peu glorieux de cette chasse touristique ne devrait pas nous amener à condamner l'ensemble des chasseurs".

Interrogé dans Forum, le conseiller d'Etat en charge de la chasse a également expliqué qu'"on n'a pas attendu l'émission Mise au Point pour se pencher sur ce dossier vieux de plus de 40 ans". Cet aspect de la régulation ne correspond plus aux mentalités actuelles.

>> Lire aussi: Safaris de chasse en Valais: 20'000 francs pour le tir d'un bouquetin

Des bouquetins à réguler

"La discussion pour savoir comment faire évoluer la pratique actuelle a été lancée début avril et est toujours d'actualité", a-t-il déclaré. Le projet d'interdire les tirs clients est donc en cours, a annoncé Jacques Melly. 

Mais le conseiller d'Etat a tenu également à rappeler que les bouquetins doivent être régulés. Alors qu'ils étaient 3000 il y a 20 ans, ils sont plus de 5000 actuellement. "Il conviendra de toute façon de prélever 450 têtes par année. Une fois les tirs clients supprimés, ce sont des chasseurs ou des gardes-faune qui le feront dans le respect de l'animal".

Dimanche, Mise au Point avait révélé que des agences de voyage spécialisées proposaient de venir en Valais pour chasser le bouquetin, faisant payer plus de 20'000 francs pour tirer les plus beaux spécimens. Et les gardes-faune sont au cœur de cette chasse qui rapportent 650'000 francs par année au canton. A la suite de ce reportage, de nombreuses réactions se sont faites entendre, sur les réseaux sociaux notamment.

>> Revoir le reportage de Mise au Point:

Safari en Valais : tuez un bouquetin pour 20 000 francs
Mise au Point - Publié le 03 novembre 2019

lan

Publié le 05 novembre 2019 à 19:01 - Modifié le 05 novembre 2019 à 19:55

Une pétition pour interdire la chasse aux trophées

"Interdire la chasse aux trophées pour tirer des bouquetins en Valais", tel est le titre de la pétition postée, en ligne, lundi en début d'après-midi.

En 24 heures, elle a récolté plus de 19'000 signatures.