Modifié le 22 octobre 2019 à 21:23

Mathias Reynard bénéficie du soutien inattendu de Pascal Couchepin dans la course aux Etats en Valais

Pascal Couchepin soutient Mathias Reynard
Pascal Couchepin soutient Mathias Reynard L'actu en vidéo / 1 min. / le 22 octobre 2019
Alors que le PLR Philippe Nantermod renonce à se présenter au 2ème tour de l'élection au Conseil des Etats en Valais, l'ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin a annoncé son intention de voter pour le PS Mathias Reynard lors de l'assemblée générale du PLR.

Le PLR valaisan a décidé lundi soir à Martigny de ne pas présenter de candidat pour le second tour des élections au Conseil des Etats, estimant les chances de Philippe Nantermod trop faibles. Arrivé cinquième dimanche à quelque 14'000 voix de la deuxième classée, la PDC Marianne Maret, il se retire donc de la course mais continuera cependant à siéger à Berne comme conseiller national.

Pascal Couchepin fait sensation

L'assemblée a également décidé de laisser la liberté de vote pour ce deuxième tour. L'ancien conseiller fédéral PLR Pascal Couchepin a alors pris la parole à titre personnel pour annoncer publiquement qu'il allait soutenir le candidat minoritaire dans cette élection face au PDC; en clair, Mathias Reynard.

"Je suis convaincu qu'avec 35% de l'électorat, il n'est pas équitable de garder deux sièges dans le même parti (...). Il faut accepter spontanément que des relations nouvelles s'établissent", a confié quelques minutes plus tard Pascal Couchepin au micro de la RTS, confirmant son soutien à la candidature de Mathias Reynard.

Invité mardi sur le plateau du 19h30, Pascal Couchepin a ajouté que c'est le "sens de la justice" qui le pousse à soutenir la candidature de Mathias Reynard. "Je ne suis pas socialiste, je ne le deviens pas et je continuerai à combattre les idées socialistes", a-t-il toutefois précisé.  

>> L'interview de Pascal Couchepin dans le 19h30:

Second tour élections aux Etats: Pascal Couchepin explique pourquoi il votera PS
19h30 - Publié le 22 octobre 2019
 

La menace Mathias Reynard

Réélu au National avec le meilleur score, Mathias Reynard n'avait qu'un peu plus de 3000 voix de retard sur la PDC Marianne Maret au 1er tour de l'élection au Conseil des Etats, derrière le sortant Beat Rieder. Adoubé par son parti lundi soir, le socialiste repartira au deuxième tour avec la Verte Brigitte Wolf. L'UDC, de son côté, avait choisi dimanche déjà de représenter Cyrille Fauchère. Le dépôt des listes est fixé à mardi 17h00.

Seul sortant, le Haut-Valaisan PDC Beat Rieder n'est contesté par aucun parti et sa réélection pour un deuxième mandat ne donne lieu qu'à peu de suspense. Deuxième atout du PDC, Marianne Maret partira également favorite au second tour, mais devra se méfier du retour de Mathias Reynard. Il pourrait en effet regrouper sous son nom les velléités des Valaisans de gauche, mais aussi de droite, de compter des représentants de deux partis différents au Conseil des Etats pour la première fois depuis plus de 150 ans.

Marianne Maret prudente

Malgré son statut de favorite, Marianne Maret se montre prudente. La sexagénaire est consciente de n'avoir pas réussi à faire le plein de voix dans le Valais romand dimanche dernier. Pour permettre à son parti de conserver le 100% des fauteuils encore en jeu, Beat Rieder devra à nouveau servir de locomotive électorale à sa camarade de parti dans le Haut-Valais.

Le retrait de Philippe Nantermod, l’autre candidat Chablaisien de la même vallée que Marianne Maret, devrait bénéficier à cette dernière. L'absence d'élue du canton au National devrait aussi jouer en faveur de la Bas-Valaisanne, bien que celle-ci n'ait jamais appelé à la défense des valeurs féministes durant toute sa carrière politique.

>> Retrouver notre compte-rendu du premier tour des élections fédérales en Valais: Les Verts valaisans arrachent un siège du National au PDC, qui s'accroche aux Etats

ats/cgt/vic

Publié le 21 octobre 2019 à 23:34 - Modifié le 22 octobre 2019 à 21:23