Modifié

Sept millions en subvention pour des bâtiments moins polluants à Neuchâtel

Vue aérienne de la ville de Neuchâtel. [akslam - Fotolia]
Vue aérienne de la ville de Neuchâtel. [akslam - Fotolia]
Le canton de Neuchâtel mettra à disposition, en 2017, sept millions de francs en subvention pour l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments, a indiqué le Conseil d'Etat mardi.

Cette enveloppe de sept millions de francs provient majoritairement de la Confédération (85%) et de la taxe CO2, soit près de 6 millions de francs, alors que 15% sont issus du canton de Neuchâtel.

Cinq millions de francs seront consacrés aux subsides pour l'isolation thermique des bâtiments, ont expliqué les autorités, qui précisent que ces subventions seront doublées et passeront de 30 à 60 francs le mètre carré.

Palette de mesures

Les deux millions restants concernent une palette de mesures de promotion des énergies renouvelables, tels que les panneaux solaires thermiques, les installations de chauffage au bois à alimentation automatique et les pompes à chaleur.

Avec ces subventions, le Conseil d'Etat espère générer "des investissements de l'ordre de 46 millions dont près de 90% environ pourrait être confié à des entreprises neuchâteloises", a-t-il expliqué dans son communiqué.

hend

Publié Modifié

Meilleur soutien aussi dans les autres cantons romands

La Confédération a augmenté les subsides versés aux cantons dans le cadre du Programme Bâtiments qui encourage le recours aux énergies renouvelables. La manne la plus importante est consacrée à l'isolation thermique. Cet appui est possible grâce à un nouveau mode de répartition de la taxe CO2 entre la Confédération et les cantons, en vigueur depuis mardi.

L'Etat de Vaud mettra ainsi à disposition des propriétaires immobiliers, désireux d'entreprendre des travaux de rénovation, un montant de 32 millions de francs.

Les subventions versées au canton du Valais s'élèvent elles à plus de 14 millions en 2017, contre plus de 8 millions en 2015. Concrètement, pour une isolation thermique du toit d'une maison individuelle d'une surface de 125 mètres carrés - qui coûte 43'000 francs - le propriétaire immobilier recevra dorénavant 6650 francs.