Publié

Le Marché-Concours de Saignelégier de retour pour célébrer ses 125 ans

L'invité de La Matinale (vidéo) - Jean-Pierre Beuret, ancien président du Marché-Concours national de chevaux de Saignelégier (JU) [RTS]
L'invité de La Matinale (vidéo) - Jean-Pierre Beuret, ancien président du Marché-Concours national de chevaux de Saignelégier (JU) / L'invité-e de La Matinale (en vidéo) / 11 min. / le 11 août 2022
Après deux ans de pause forcée en raison du Covid-19, le traditionnel Marché-Concours se tient ce week-end à Saignelégier, dans les Franches-Montagnes. La célèbre fête du cheval jurassienne fête ses 125 ans et un recueil photographique retraçant son histoire a notamment été édité pour l'occasion.

Cette année, c'est le canton d'Argovie qui est l'invité d'honneur de la 125e édition du Marché-Concours de Saignelégier, sous le thème "Argovie typique". Le conseiller fédéral Guy Parmelin va également effectuer le déplacement jusque dans les Franches-Montagnes pour assister aux diverses courses, défilés et autres spectacles folkloriques prévus.

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues jusqu'à dimanche. Le grand rendez-vous des amateurs de chevaux revient dans le chef-lieu franc-montagnard après deux ans de pause forcée en raison du coronavirus.

Comme l'a expliqué dans La Matinale de jeudi son président d’honneur et ex-ministre jurassien Jean-Pierre Beuret, c'est tout le Jura qui attend ce retour. "Le Marché-Concours est important pour les éleveurs, mais il est aussi important pour toute la région des Franches-Montagnes et même pour le Jura tout entier. Le Marché-Concours, c’est vraiment une carte d’identité, une carte de visite, un rayonnement qui ne se dément jamais."

La première édition en 1897

Le Marché-Concours a été organisé pour la première fois fin août 1897 à Saignelégier, qui se trouvait encore dans le canton de Berne. Il a été créé par des éleveurs de la région qui avaient du mal à vendre leurs chevaux. En effet, l'armée ne misait pas sur les chevaux des Franches-Montagnes, mais sur les chevaux de sang.

Ce n'est toutefois que depuis 1904 que la manifestation a lieu sous la forme actuelle. Auparavant, la fête du cheval était avant tout une exposition agricole.

Chaque année, le deuxième week-end d'août, jusqu'à 50'000 visiteurs affluent dans cette commune d'environ 2500 personnes. Le Marché-Concours est la plus grande fête populaire du Jura. Outre l'exposition et le défilé de 400 chevaux, un grand cortège folklorique, ainsi que des courses et des ventes de chevaux sont organisés. Et une fête populaire réunit des milliers de personnes jusque tard dans la nuit.

Le franches-montagnes est aujourd'hui la seule race de chevaux originaire de Suisse. La Confédération encourage financièrement son élevage. La race est originaire des Franches-Montagnes.

Un recueil sur son histoire

A l'occasion de son 125e anniversaire, la manifestation franc-montagnarde publie un livre, "1897-2022, 125 ans de passion". L'ouvrage revient en images sur l'histoire du Marché-Concours. Plus qu’un simple livre, il s'agit d'un héritage qui retrace l’histoire du cheval des Franches-Montagnes, de Saignelégier, mais aussi de ses habitants, souligne Jean-Pierre Beuret, qui a été président de la manifestation pendant 17 ans (jusqu'en 2003).

"Le président du Marché-Concours m’a sollicité l’automne dernier et évidemment je n’ai pas résisté longtemps car ce rendez-vous fait partie de mon ADN. Je suis né à proximité des installations du Marché-Concours et, durant toute ma vie, j’ai vécu en symbiose avec cette magnifique manifestation."

fgn

Publié

"La manifestation a profondément influencé l’aménagement du territoire de Saignelégier"

Le site du Marché-Concours de Saignelégier (JU) restera à nouveau vide en cette année 2021. [Gaël Klein - RTS]Le site du Marché-Concours de Saignelégier (JU) restera à nouveau vide en cette année 2021. [Gaël Klein - RTS]Sans le Marché-Concours, le visage de Saignelégier ne serait certainement pas ce qu'il est aujourd'hui. La construction de sa fameuse halle-cantine, puis de son esplanade, ont en effet dessiné une partie des contours de la commune jurassienne, explique Jean-Pierre Beuret. "La manifestation a profondément influencé l’aménagement du territoire de Saignelégier", confirme l'auteur de "Marché-concours, 1897-2022, 125 ans de passion".

"La construction de la halle, sur la crête du village, fut une aventure extrêmement audacieuse", raconte-t-il. "En 1903, la société d’agriculture des Franches-Montagnes voulait une infrastructure permanente pour organiser sa manifestation. Finalement, avec quelques contacts et préparatifs, l’assemblée communale de Saignelégier est parvenue à obtenir un crédit de 30'000 francs pour construire cette halle."

Fin juillet 1904, le bâtiment est inauguré. Un exploit, selon Jean-Pierre Beuret. "Aujourd'hui, pour construire un bâtiment de ce type, il faudrait au moins dix ans de démarches, de procédures et de travaux."

Quant au "magnifique pâturage" situé plus au sud sur lequel a vu le jour l'esplanade du Marché-Concours, il serait  probablement devenu, sans la manifestation emblématique, un quartier résidentiel. "Aujourd’hui, elle constitue une place mythique où se déroulent toutes les démonstrations du Marché-Concours et qui est appréciée toute l’année pour de multiples autres rassemblements", conclut l'ancien ministre jurassien.