Modifié le 28 mars 2017 à 09:51

Cent mesures pour une "mobilité cohérente et équilibrée" à Genève

De nouvelles lignes de bus et une réorganisation du pôle d'échange Cornavin sont prévues.
De nouvelles lignes de bus et une réorganisation du pôle d'échange Cornavin sont prévues. [Keystone]
Cent mesures sont envisagées pour améliorer les déplacements dans le canton de Genève. Elles concrétisent les principes de la loi acceptée en juin. Leur mise en oeuvre est prévue ces 5 prochaines années.

"Les solutions devront être discutées avec tous", a déclaré lundi le conseiller d'Etat Luc Barthassat. Communes, associations, riverains, commerçants et professionnels de la route seront consultés.

Dans l'immédiat, les efforts se concentreront sur la moyenne ceinture, qui inclut le pourtour de la rade, dans le secteur de la rive droite. En 2018 et 2019, ils se poursuivront dans le secteur Rhône-Arve afin de préparer la mise en service du RER transfrontalier Léman Express. Ce n'est qu'après et jusqu'en 2021 qu'ils se déploieront sur la rive gauche.

Améliorations du pôle d'échange Cornavin

Parmi les premières mesures figurent la mise en place de quatre nouvelles lignes de bus express, une voie de bus dynamique sur la route de Chancy et une traversée de la commune de Versoix.

Entre mi-2017 et mi-2018, des améliorations seront par ailleurs proposées au pôle d'échange de la gare Cornavin afin notamment de redonner de la place aux piétons et optimiser les accès à la gare.

ats/tmun

Publié le 27 mars 2017 à 15:16 - Modifié le 28 mars 2017 à 09:51

Des principes "pour une mobilité cohérente et équilibrée"

Destinée à mettre fin à la guerre des transports à Genève, la loi "pour une mobilité cohérente et équilibrée" est entrée en vigueur en juillet. Elle définit six principes autour desquels s'organisent les mesures. Dans la moyenne ceinture, l'objectif est de fluidifier le trafic pour permettre le déploiement des mesures dans l'hypercentre et les centres urbains, où les modes doux ont la priorité.

Un autre principe consiste à assurer des liaisons entre les limites du canton et la moyenne ceinture, avec l'introduction de lignes de bus rapides et la création d'itinéraires cyclistes sécurisés. Proches de P+R, ces axes doivent favoriser le transfert modal. La loi prévoit aussi de sécuriser les axes subissant un trafic pendulaire important.