Modifié

Rentrée marquée par le Covid et la hausse du nombre d'élèves à Genève

Comme l'an dernier, la rentrée se fera masquée à Genève pour les élèves du secondaire I et II. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Comme l'an dernier, la rentrée se fera masquée à Genève pour les élèves du secondaire I et II. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
A Genève, 79'000 élèves et 7300 enseignantes et enseignants retourneront en classe lundi prochain. La rentrée est marquée par le port du masque pour tout le monde et par des effectifs qui ne cessent d'augmenter.

Les élèves du canton de Genève seront les derniers à reprendre de chemin des écoles lundi 30 août. A quelques jours de cette rentrée 2021-2022, le Département de l'instruction publique a donné mardi sa traditionnelle conférence de presse de la rentrée.

Et cette année encore, les effectifs sont en progression. Avec un millier d'élèves de plus que l'an dernier, ils seront au total 79'000 à être scolarisés dans le canton. La courbe ascendante que Genève observe depuis près de dix ans s'explique par la démographie.

Nombre d'élèves stable par classe

Mais jusqu'ici, l'augmentation concernait le primaire. Cette année, par effet domino, elle touche aussi le cycle d'orientation (secondaire I), qui accueillera plus de 300 élèves supplémentaires. Et cette tendance va se poursuivre ces prochaines années: 1500 élèves supplémentaires sont attendus dans ces degrés d'ici à 2024.

Cette progression des effectifs met sous tension les budgets et les bâtiments, mais le nombre d'élèves par classe restera stable, ont assuré les autorités.

Masque pour toutes et tous dès le secondaire I

Et cette rentrée 2021-2022 est toujours marquée par le Covid. En primaire, le masque devra être uniquement porté par les adultes durant les cinq premières semaines suivant la rentrée, sauf si les personnes sont assises avec suffisamment de distance.

Au secondaire I, élèves et adultes devront mettre un masque au moins pendant les cinq premières semaines, sauf s'ils sont assis à distance. C'est la même chose pour le secondaire II, à la différence que l'obligation sera maintenue jusqu'à la levée des mesures du Conseil fédéral sur les lieux clos.

Le masque n'est pas obligatoire, en revanche, dans la prise en charge des enfants en crèche.

Pas de décrochage de masse l'année dernière

Les autorités genevoises ont profité de la conférence de presse de rentrée pour évoquer l'impact de la pandémie sur les résultats scolaires.

Contrairement aux nombreuses craintes exprimées, il n'y a pas eu de décrochage de masse. Le taux de réussite est resté stable l'année scolaire passée, aussi bien pour le secondaire I que pour le secondaire II, en comparaison avec 2019-2020.

"On est contents, parce qu'il aurait été triste pour les élèves que cette crise sanitaire ait péjoré leur parcours de formation", a relevé la conseillère d'Etat Anne-Emery Torracinta dans le 12h45 de la RTS.

Dans le domaine de l'apprentissage, l'année 2020-2021 a même été meilleure dans la plupart des filières, avec cependant un petit bémol dans les domaines impactés par la crise où le taux de réussite a légèrement baissé.

>> L'interview d'Anne-Emery Torracinta dans le 12h45:

Rentrée des classes à Genève. Questions sanitaires et défis à relever. Les précisions d'Anne Emery-Torracinta. [RTS]
Rentrée des classes à Genève. Questions sanitaires et défis à relever. Les précisions d'Anne Emery-Torracinta. / 12h45 / 2 min. / le 24 août 2021

oang avec Anouk Pernet et ats

Publié Modifié