Modifié

L'UDC Fribourg lance Pierre-André Page dans la course aux Etats

Pierre-André Page, candidat UDC au Conseil des Etats. [Keystone - Jean-Christophe Bott]
L'UDC Fribourg lance Pierre-André Page dans la course aux Etats / Le Journal horaire / 18 sec. / le 9 juin 2023
L'UDC fribourgeoise a choisi son candidat dans la course à l'élection au Conseil des Etats le 22 octobre. Elle lance le conseiller national sortant Pierre-André Page, 63 ans, avec le souci d'offrir le plus grand choix possible aux électeurs.

Ancien syndic de Châtonnaye et ancien député au Grand Conseil, Pierre-André Page siège au Conseil national depuis 2015, où il se représente également. Il se décrit comme "solidement enraciné" dans sa région, le district de la Glâne.

Aux yeux de Pierre-André Page, les électeurs fribourgeois méritent d'avoir un choix démocratique. "C'est un devoir", a-t-il relevé lors de la conférence de presse conduite par le président de l'UDC Fribourg Christophe Blaumann. "Ma candidature n'est pas contre les élues sortantes ou les autres partis bourgeois."

Une campagne en trois axes

"Les dossiers fédéraux me sont familiers, a souligné le maître agriculteur, dont la campagne s'appuie sur trois axes: les banques, la neutralité de la Suisse ainsi que la sécurité des approvisionnements tant alimentaires qu'énergétiques. Les deux derniers points impliquent entre autres d'intégrer le sujet de l'immigration.

"Nous voulons participer au combat des Etats, tout en récupérant le second siège au National", a complété Christophe Blaumann, tout en déplorant l'absence d'alliance au centre-droit et à droite. Au total, les démocrates du centre présentent 27 candidats aux élections fédérales, répartis sur quatre listes, dont trois jeunes.

Les sortantes se représentent

Le candidat UDC tentera de créer la surprise face aux deux sortantes qui se représentent, à savoir la PLR Johanna Gapany, 34 ans, élue en 2019, au détriment alors de Beat Vonlanthen (Le Centre), et la centriste Isabelle Chassot, 58 ans, élue lors d'une complémentaire en 2021 servant à remplacer le socialiste Christian Levrat, devenu président de La Poste Suisse.

Face aux sortantes se présente une alliance rose-verte avec le conseiller national Vert Gerhard Andrey et l'ex-présidente du Parti socialiste fribourgeois Alizée Rey. Le Vert'libéral Leonardo Gomez Mariaca est aussi en lice.

>> Lire aussi : Le jeu des alliances pourrait être décisif à Fribourg lors des fédérales

boi avec ats

Publié Modifié