Modifié

Le projet de Grand Fribourg ne séduit que trois communes sur neuf

Le vote consultatif sur le projet de fusion pour former un Grand Fribourg est rejeté dans les urnes. Seules trois communes l'ont accepté [RTS]
Le vote consultatif sur le projet de fusion pour former un Grand Fribourg est rejeté dans les urnes. Seules trois communes l'ont accepté / 19h30 / 1 min. / le 26 septembre 2021
Le vote consultatif organisé dimanche dans neuf communes sur le projet de fusion pour former un Grand Fribourg à 75'000 habitants débouche sur un résultat pour le moins mitigé. Trois communes, dont Fribourg, ont voté oui, alors que six ont glissé un non.

Le verdict des urnes ne constitue pas nécessairement une surprise. S'il ne signifie pas la fin du projet, il devait servir à dessiner le périmètre définitif de la fusion. Le fait que les neuf communes consultées n'aient pas donné leur aval aura inévitablement des conséquences sur le projet.

Les citoyens de Fribourg, chef-lieu cantonal et 38'000 habitants, ont avalisé le projet à 74,1%, tout comme ceux de Marly (57,1%) et Belfaux (56,9%). Les trois communes, qui totalisent plus de 49'000 habitants, ne permettent toutefois juste pas d'atteindre le minimum fixé à 50'000 dans la loi.

Prochaine échéance en novembre

La prochaine séance de l'Assemblée constitutive, en novembre, devra apporter une réponse. Dans le camp du non au Grand Fribourg, figurent Avry (à 60,5%), Corminboeuf (63,8%), Givisiez (66,5%), Granges-Paccot (85%), Matran (83,7%) et Villars-sur-Glâne (73,8%). Celle-ci est la troisième commune la plus peuplée du canton, avec 12'000 habitants.

ats/vkiss

Publié Modifié