Modifié le 07 novembre 2013 à 15:49

Le secteur de la santé bernois mobilisé contre les économies cantonales

SoinsDomicile
Cette journée de mobilisation a été mise sur pied par plusieurs associations des professionnels du secteur de la santé, du social et de la formation. [Jean-Christophe Bott - ]
Des centaines d'employés du secteur d'aides et de soins à domicile ont manifesté jeudi contre les économies budgétaires prévues par le canton de Berne.

Plusieurs centaines d'employés des services d'aide et de soins à domicile ainsi que de foyers pour personnes âgées ou handicapées du canton de Berne ont exprimé jeudi leur colère face aux mesures d'austérité. Ils estiment que ces coupes auront de graves conséquences pour la population.

C'est sous le slogan "alertes coupes" que les manifestants ont défilé dans les rues, comme à Bienne, ou ont distribué des brochures, comme dans le Jura bernois.

"Alertes coupes"

Quelque 8000 pin's avec la mention "alertes coupes" ont été distribués dans tout le canton. Ils seront notamment portés par le personnel de l'Hôpital de l'Ile à Berne.

Le personnel de certaines institutions a observé une pause d'une heure entre 11h00 et 12h00 pour expliquer sa démarche. Cette journée de mobilisation a été mise sur pied par plusieurs associations des professionnels du secteur de la santé, du social et de la formation.

ats/olhor

Publié le 07 novembre 2013 à 15:48 - Modifié le 07 novembre 2013 à 15:49

Nouveau paquet d'économies

Durant la session qui débute le 18 novembre, le Grand Conseil va débattre d'un nouveau paquet d'économies baptisé EOS.

Pour les associations des professionnels de la santé, du social et de la formation, ces mesures entraîneront une diminution des prestations, une baisse de la qualité et des suppressions de postes.

"Ceci est inacceptable, tant pour les employés que pour les patients, les personnes atteintes d'un handicap, leurs proches et, finalement pour la société dans son ensemble", ont dénoncé ces associations dans un communiqué.