Modifié le 22 mars 2019 à 22:39

L'avenir de l'hôpital de Moutier pourrait passer par la psychiatrie

Hôpital de Moutier: des spécialistes recommandent d'y centraliser la psychiatrie interjurassienne.
Hôpital de Moutier: des spécialistes recommandent d'y centraliser la psychiatrie interjurassienne. 19h30 / 2 min. / le 22 mars 2019
Psychiatrique et interjurassien: tel pourrait être l'avenir de l'hôpital de Moutier. C'est ce que préconise un récent rapport dont la RTS a pu prendre connaissance.

L'hôpital de Moutier pourrait se spécialiser dans la psychiatrie. C'est en tout cas ce que recommande un groupe de travail intercantonal, constitué de professionnels de la santé des hôpitaux du Jura bernois et du Jura. Sa conclusion après avoir analysé plusieurs variantes: pour pérenniser le site de Moutier, la meilleure option serait de se spécialiser dans la psychiatrie et d’être interjurassien.

Le constat de départ est double: d'une part, ni le Jura, ni le Jura bernois, pris individuellement, n'ont la masse critique nécessaire pour élaborer une structure psychiatrique efficiente. Et, d'autre part, l'actuelle clinique de Bellelay n'est plus complètement adaptée aux besoins contemporains.

Une centaine de lits en psychiatrie

La proposition faite pour le site de Moutier est la suivante: réduire le nombre de lits dédiés aux soins aigus et à l'EMS, pour faire place à plus de 100 lits en psychiatrie, pour adultes, adolescents et personnes âgées. Ce qui, au final, induirait une augmentation de la capacité d'accueil par rapport à la situation actuelle. Cette nouvelle structure accueillerait donc des patients bernois et jurassiens et serait gérée par les deux cantons.

Une proposition dont il faut souligner qu'elle n'évoque pas la question jurassienne et qu'elle n'a rien de politique, puisqu'elle émane de professionnels de la santé, de directeurs médicaux, de médecins et d'infirmiers chefs. Les gouvernements des deux cantons doivent maintenant prendre position sur ce projet et éventuellement dégager un budget pour l'analyser plus en détail. Si tous les feux sont au vert, le groupe de travail envisage une mise en oeuvre possible en 3 à 5 ans.

L'hôpital de Moutier, avec plus de 300 emplois, est parfois décrit comme un poumon économique de la ville. Son avenir a suscité de nombreuses craintes, notamment après le vote communaliste du 18 juin 2017.

>> Ecouter l'interview du maire de Moutier Marcel Winistörfer dans Forum:

Marcel Winistörfer, maire de Moutier.
Alain Arnaud - RTS
Forum - Publié le 22 mars 2019

Cédric Adrover

Publié le 22 mars 2019 à 13:38 - Modifié le 22 mars 2019 à 22:39