Modifié le 11 janvier 2019 à 17:50

Le PBD bernois lance Beatrice Simon dans la course au Conseil des Etats

La conseillère d'Etat bernoise Beatrice Simon.
Beatrice Simon candidate à la succession de Werner Luginbühl au Conseil des Etats Le 12h30 / 1 min. / le 11 janvier 2019
Le conseiller aux Etats bernois Werner Luginbühl souhaite quitter, au terme de trois mandats, la Chambre des cantons. Pour le remplacer, son parti, le PBD, lance la directrice cantonale des Finances, Beatrice Simon.

En désignant Beatrice Simon, le Parti bourgeois-démocratique (PBD) du canton de Berne espère conserver le siège de Werner Luginbühl, qui ne se représente pas.

Le sénateur a expliqué vendredi à Berne devant les médias que la politique avait besoin de temps à autre de renouveau, raison pour laquelle il va se retirer de la vie politique à la fin de cette année. La candidature de la conseillère d'Etat Beatrice Simon doit encore être confirmée par la base du parti.

>> Ecouter la réaction de Werner Luginbühl:

Le conseiller aux Etats bernois Werner Luginbühl.
Anthony Anex - Keystone
Le Journal horaire - Publié le 11 janvier 2019

"Mutti" du canton

La candidate du PBD Beatrice Simon sera toutefois difficile à battre. A 58 ans, la grande argentière bernoise fait un peu figure de "Mutti" du canton. En poste depuis 2010, elle a par deux fois réalisé le meilleur score aux élections pour le gouvernement. Ses chances d’accéder à la Chambre des cantons sont donc bien réelles, d’autant plus qu’elle est femme.

Pour cette mère fondatrice du PBD en terre bernoise, la survie du parti est un enjeu qu’il faut absolument défendre. "On pratique une politique pour l'équilibre, vu qu'on a une politique qui ne polarise pas, on n'est pas tous les jours dans les médias."

Siège disputé

Ce siège sera très convoité, notamment par l'UDC, avide d'effacer l'affront infligé naguère par les dissidents du PBD. L'UDC désignera lui son candidat lundi soir. Le PLR présente pour sa part la conseillère nationale Christa Markwalder.

Quant au deuxième siège bernois aux Etats, le sortant Hans Stöckli entend continuer de l'occuper, sous la bannière du PS. Mais la conseillère nationale verte Regula Rytz le convoite également.

Alain Arnaud/ats/lgr

Publié le 11 janvier 2019 à 15:00 - Modifié le 11 janvier 2019 à 17:50