Modifié le 20 décembre 2018 à 08:46

La présidente des Verts Regula Rytz en lice pour le Conseil des Etats

Regula Rytz, présidente des Verts.
La présidente des Verts, Regula Ritz, se lance dans la course au Conseil des Etats La Matinale / 1 min. / le 20 décembre 2018
La présidente des Verts suisses et conseillère nationale bernoise Regula Rytz se lance dans la course au Conseil des Etats. Son collègue de parti et ancien conseiller d'Etat Bernhard Pulver a lui renoncé.

Regula Rytz fera ticket commun avec le socialiste sortant Hans Stöckli pour tenter de conserver l'un des deux sièges de gauche à la Chambre haute, le second fauteuil bernois étant aujourd'hui occupé par le PBD Werner Luginbühl.

L'autre candidat pressenti du côté écologiste, Bernhard Pulver, a lui préféré céder sa place à une candidate. L'ex-conseiller d'Etat juge ses futures fonctions de président du groupe de l’Hôpital de l'île trop importantes pour mener campagne en parallèle.

Un ticket rose-vert

Pour Regula Rytz, déloger Hans Stöckli de son fauteuil de sénateur sera difficile, mais pas impossible. Le facteur femme pourrait jouer, tout comme la notoriété que la conseillère nationale a acquise en dirigeant Les Verts suisses. Quant à l'ancien maire de Bienne, son engagement pour les JO de Sion 2026 a sans doute déplu à certains électeurs de gauche.

Un ticket commun rose-vert est une tradition en terres bernoises pour l'élection au Conseil des Etats. Et la ou le meilleur au premier tour partira seul pour le second à l'automne prochain.

Plusieurs candidats bourgeois

Côté bourgeois, le PBD Werner Luginbühl n’a pas encore dit s’il se représentait ou pas. S'il s'en va, le seul salut pour son parti serait de présenter l'actuelle directrice bernoise des Finances Béatrice Simon.

Les autres partis de droite et du centre ont d’ores et déjà présenté leurs meilleures candidates, à savoir Christa Markwalder pour le PLR, Kathrin Bertschy pour les Vert'libéraux et Marianne Streiff-Feller pour le PEV, toutes trois conseillères nationales. Seule l'UDC ne s'est pas encore déclarée, mais il semble certain qu'elle fera tout pour reconquérir un siège qu’elle convoite depuis longtemps.

Alain Arnaud/boi

Publié le 20 décembre 2018 à 08:36 - Modifié le 20 décembre 2018 à 08:46