Modifié le 04 avril 2018 à 11:50

Un site alémanique permet d'améliorer les conditions de travail des migrantes

De plus en plus de personnes issues de la migration travaillent dans les soins à domicile.
Une plateforme en Suisse alémanique améliore les conditions de travail des migrants La Matinale / 1 min. / le 04 avril 2018
La plateforme Careinfo.ch, mise sur pied en Suisse alémanique, permet d'améliorer les conditions de travail des personnes migrantes employées dans le domaine des tâches domestiques et des soins à domicile.

Partant du constat que le secteur des soins à domicile tend à se développer avec le vieillissement de la population et qu'il concerne des employées majoritairement féminines, issues de la migration et vivant dans des conditions précaires, le projet a pris forme il y a cinq ans, à l'initiative conjointe des villes de Berne et Zurich, avec les cantons de Bâle-Ville, Soleure et Argovie.

"Nous avons constaté que dans ce secteur, on trouve surtout des contrats à durée limitée, des délais des préavis courts, des salaires bas. Autre problème important: le temps de travail et le manque de congés", relève Barbara Lienhard, directrice du projet au sein du Bureau de l'égalité de la Ville de Zurich.

A cela s'ajoute les obstacles spécifiques liés à la migration de ces femmes, souvent originaires de pays d'Europe centrale, comme la mauvaise connaissance de la langue, de leurs droits ou encore le manque de contact avec l'extérieur.

Développement en Suisse romande

Careinfo.ch a pour but de rendre davantage visible la réalité de ce secteur des soins et d'informer les employées concernées et leurs employeurs. "La plateforme offre d’une part des réponses à des questions juridiques concrètes et également un forum privé pour les soignantes migrantes."

Après le polonais, le hongrois et le slovaque, le site vient d'être traduit en français. La Ville de Zurich ainsi que les autres communes et cantons associés prévoient de favoriser le développement du projet côté romand.

Séverine Ambrus/lgr

Publié le 04 avril 2018 à 10:31 - Modifié le 04 avril 2018 à 11:50