Modifié

Malade, l'opposant russe Alexeï Navalny pourrait avoir été empoisonné

Malade, l'opposant russe Alexeï Navalny pourrait avoir été empoisonné. [AP Photo]
Alexeï Navalny souffre d'une mystérieuse maladie qui pourrait être un empoisonnement / Le Journal horaire / 28 sec. / le 13 avril 2023
L'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny souffre d'une mystérieuse maladie qui pourrait s'apparenter à un lent empoisonnement. Il a perdu huit kilos en un peu plus de deux semaines, a déclaré sa porte-parole Kira Yarmich.

"Nous n'excluons pas qu'en ce moment même, Alexeï Navalny soit lentement empoisonné, tué à petit feu afin de moins attirer l'attention", a-t-elle écrit sur Twitter. "Il est détenu dans une cellule disciplinaire avec des douleurs aiguës et sans soins médicaux", a-t-elle ajouté.

Selon Kira Yarmich, les services d'urgence ont été appelés dans la nuit de vendredi à samedi dernier en raison de cette affection.

Alexeï Navalny, qui a 46 ans, est détenu dans la colonie pénitentiaire IK-6, à Melekhovo, à 250 km à l'est de Moscou.

Onze ans et demi de prison

Avocat et militant anticorruption, il est devenu depuis une douzaine d'années le principal opposant au président russe Vladimir Poutine. Il purge une peine cumulée de onze ans et demi de prison pour violation de son contrôle judiciaire, fraude et outrage à la justice, des accusations qu'il dit fabriquées de toutes pièces par le pouvoir en place pour le faire taire.

Il a survécu en 2020, lors d'un vol reliant la Sibérie à Moscou, à une tentative d'empoisonnement, à l'aide d'un agent innervant selon des laboratoires occidentaux. Il a accusé l'Etat russe d'avoir cherché à l'éliminer, ce que dément le Kremlin.

Soigné pendant plusieurs mois en Allemagne, Alexeï Navalny a été arrêté en janvier 2021 dès son retour volontaire en Russie, avant d'être condamné.

Reuters/asch

Publié Modifié