Modifié

Plus de 40 degrés enregistrés au Royaume-Uni, un record historique

Gros coup de chaleur au Royaume-Uni. [AP Photo/Alberto Pezzali - Keystone]
Gros coup de chaleur au Royaume-Uni. [AP Photo/Alberto Pezzali - Keystone]
La barre des 40 degrés a été franchie au Royaume-Uni pour la première fois de l'histoire du pays. En France, 19'000 hectares de forêts ont désormais brûlé dans l'ouest. De son côté, l'ONU espère une "prise de conscience" des gouvernements.

L'ONU a appelé mardi à une "prise de conscience" des dirigeants face aux vagues de chaleur comme celle que traverse actuellement l'Europe, qui sont appelées à devenir plus fréquentes à cause du changement climatique au moins jusque dans les années 2060.

"Notre inquiétude est que le laps de temps entre ces records est en train de se réduire", a déclaré le chef des services climatiques appliqués de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) Robert Stefanski, rappelant que le Portugal s'était approché cette semaine du record européen de 48,8 degré établi l'année passée en Sicile.

L'Organisation mondiale de la santé en a profité pour recommander à toutes les personnes travaillant en plein air d'adapter leur tenue pendant les vagues de chaleur. Le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas a également mis en garde contre les effets sur la santé des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, rappelant le lourd bilan de la canicule de 2003, qui avait fait plus de 70'000 morts.

"Nous nous attendons à une augmentation des décès parmi les personnes âgées et malades", déclare-t-il, alors que l'épisode actuel a provoqué la mort de plusieurs personnes en Espagne le week-end passé.

>> Lire aussi: Sommeil, santé mentale et fragilité des plus vulnérables, une canicule pesante au quotidien

ROYAUME-UNI - Une première à plus de 40 degrés

Plus de 40 degrés ont été enregistrés pour la première fois au Royaume-Uni, un record de chaleur historique, a annoncé l'agence météo Met Office. Cette barre a été franchie à l'aéroport d'Heathrow, dans l'ouest de Londres, avec 40,2 degrés. Le précédent record britannique avant ce jour remontait au 25 juillet 2019, avec 38,7 degrés à Cambridge, dans l'est de l'Angleterre.

>> Le reportage du 19h30 au Royaume-Uni:

Au Royaume-Uni, le thermomètre va dépasser les 40°C. En ville, les habitants préfèrent rester chez eux [RTS]
Au Royaume-Uni, le thermomètre va dépasser les 40°C. En ville, les habitants préfèrent rester chez eux / 19h30 / 2 min. / le 18 juillet 2022

Les Britanniques ont auparavant passé la nuit la plus chaude jamais enregistrée dans le pays avec des températures qui par endroits ne sont pas descendues sous les 25 degrés.

Pour la première fois, l'Agence de sécurité sanitaire britannique a émis une alerte de niveau 4, le plus élevé, correspondant à une urgence nationale, mettant en garde contre les risques que la chaleur fait peser même sur les personnes jeunes et/ou en bonne santé.

Le trafic à l'aéroport londonien de Luton a été suspendu en raison d'un "défaut de surface" sur la piste à cause de la chaleur. Plusieurs compagnies ferroviaires ont appelé la population à ne pas voyager lundi et mardi, le réseau ferré britannique n'étant pas conçu pour de telles chaleurs. Les écoles de certains comtés resteront fermées, tandis que d'importantes perturbations sont attendues dans les transports.

>> Le reportage de La Matinale à Londres:

La température pourrait dépasser le seuil des 40°C mardi au Royaume-Uni. [MATT DUNHAM - KEYSTONE]MATT DUNHAM - KEYSTONE
La température pourrait dépasser le seuil des 40°C mardi au Royaume-Uni / La Matinale / 1 min. / le 19 juillet 2022

Incendie dans un village à l'est de Londres

Une centaine de pompiers sont à l'oeuvre pour combattre un incendie qui ravage un village à l'est de Londres. Selon les images prises depuis un hélicoptère de la chaîne Sky News, l'incendie a parcouru des étendues de végétation et détruit plusieurs bâtiments et maisons du village de Wennington, à une trentaine de kilomètres du centre de Londres.

Le feu s'est étendu sur une superficie de 40 hectares, comprenant habitations, bâtiments agricoles et garages, ont précisé les pompiers dans un communiqué. 14 personnes ont dû être évacuées à cause du sinistre, dont l'origine n'est pas déterminée à ce stade.

Confrontés à "plusieurs incendies importants à travers la capitale pendant la vague de chaleur record aujourd'hui", les pompiers de Londres ont déclenché une procédure d'urgence qui permet de déployer davantage de ressources en termes de services de secours. Plusieurs incendies d'étendues d'herbes sont recensés dans plusieurs zones périurbaines de Londres.

Une couverture médiatique jugée problématique

Des militants écologistes du groupe Extinction Rebellion ont brisé mardi matin des vitres de News UK, qui édite notamment le tabloïd The Sun, pour protester contre le traitement de la canicule dans certains médias.

"The Sun a choisi de mettre en une des images de femmes en bikinis, de plages et d'enfants heureux avec des glaces", a dénoncé le groupe. Un autre tabloïd, le Daily Express, a titré lundi "Ce n'est pas la fin du monde, stay cool and carry on" (restez au frais et continuez).

FRANCE - Plus de 19'000 hectares de forêts brûlés

La canicule s'est déplacée vers l'est de la France mardi, laissant dans son sillage des incendies ravageurs, avec des dizaines de milliers de personnes évacuées et d'hectares détruits, y compris dans des régions jusque là épargnées, symbole des effets du réchauffement climatique.

Météo-France a levé la vigilance rouge canicule sur 15 départements de la façade atlantique, mais 73 restent placés en vigilance orange, avec des températures en hausse, entre 37 et 40 degrés dans l'est, et des orages localement violents prévus dans le sud-ouest.

Dans cette région, les deux gigantesques incendies qui sévissent depuis le 12 juillet en Gironde ont brûlé plus de 19'000 hectares de forêts. Leurs fumées et odeurs, poussées par le vent, ont été ressenties dans la nuit jusqu'à Bordeaux et même plus au nord.

>> Le point sur les feux de forêts en Gironde dans le 19h30:

Gironde: les incendies ont détruit plus de 19'000 hectares de forêt. Près de 40'000 personnes évacuées [RTS]
Gironde: les incendies ont détruit plus de 19'000 hectares de forêt. Près de 40'000 personnes évacuées / 19h30 / 2 min. / le 19 juillet 2022

Près de 1700 pompiers venus de toute la France, appuyés par d'importants moyens aériens, sont mobilisés contre les deux brasiers qui ont brûlé 6500 hectares de forêt à La Teste-de-Buch, près d'Arcachon, et 12800 à Landiras, à 50 km à l'est, où un homme a été placé en garde à vue, l'enquête se dirigeant vers "un acte volontairement malveillant". Face à ces feux gigantesques 37'000 personnes ont dû être évacuées au total en six jours.

>> Les précisions du 12h30 sur les feux en France

Les incendies continuent de progresser dans plusieurs régions françaises, ici le 18 juillet 2022. [Keystone]Keystone
Les incendies continuent de progresser dans plusieurs régions françaises / Le 12h30 / 1 min. / le 19 juillet 2022

Emmanuel Macron se rendra mercredi en Gironde "aux côtés des sapeurs-pompiers, des personnels de la sécurité civile, des forces de l'ordre, des élus et de l'ensemble des personnes mobilisées" contre les incendies gigantesques, a annoncé mardi l'Elysée.

Le président fera ce déplacement après avoir demandé mardi à la Première ministre Elisabeth Borne et au gouvernement de "poursuivre et de renforcer encore l'action engagée pour lutter" contre ces feux, "tout en augmentant la capacité d'action nationale pour les semaines à venir", a ajouté la présidence.

Reprise "virulente" de l'incendie au sud d'Avignon

Par ailleurs, l'incendie déclenché jeudi par des étincelles au passage d'un train de marchandises au sud d'Avignon a connu lundi une "nouvelle reprise virulente" selon les pompiers, conduisant à l'évacuation de deux quartiers de Barbentane (Bouches-du-Rhône), à la demande du maire du village.

Ce feu, qui avait débuté jeudi au pied du massif de la Montagnette, dans le nord des Bouches-du-Rhône, brûlant quelque 1500 hectares, a subi une nouvelle reprise lundi après-midi, obligeant les pompiers du département à déployer 500 pompiers et 140 engins au total, avec l'assistance dans les airs de trois hélicoptères bombardiers d'eau et d'un Canadair.

Des régions où l'on n'avait pas l'habitude de ce genre d'événements sont également touchées, comme en Bretagne, où près de 1400 hectares de végétation sont partis en fumée dans les Monts d'Arrée (Finistère) et 500 personnes ont été évacuées, dans un incendie déclenché quelques heures après les records de chaleur historiques enregistrés, avec 39,3 degrés à Brest ou 40,5 degrés à Rennes.

>> Interview dans Forum de Christelle Hely, directrice d'études à l'Institut des Sciences de l'évolution à Montpellier:

Est-il possible de maîtriser les feux de forêts en Europe? Interview de Christelle Hely [RTS]
Est-il possible de maîtriser les feux de forêts en Europe? Interview de Christelle Hely / Forum / 6 min. / le 19 juillet 2022

>> Lire aussi: Les feux de forêts au sud de l'Europe sont d'une intensité exceptionnelle

GRECE - Un feu au nord d'Athènes oblige l'évacuation de six villages

La protection civile grecque a appelé à l'évacuation de six villages et banlieues au pied du Mont Penteli, au nord d'Athènes, car ils sont menacés par un important feu. Au total, 350 pompiers, 22 véhicules, 15 avions et 9 hélicoptères ont été mobilisés pour tenter d'éteindre le feu qui menace les communes de Penteli, Nea Penteli, Daou, Dioni et Kallitechnoupoli, ont précisé les pompiers grecs.

L'Observatoire national qui se trouve dans la zone a été également évacué. "Il n'y a pour l'instant pas de personnes encerclées par les flammes (dans les villages)", a assuré le porte-parole des pompiers.

Le feu, attisé par des vents violents a également conduit à la fermeture de certaines routes. Durant les dernières 24h, les sapeurs pompiers grecs ont fait face à 39 départs de feu dans le pays.

L'été dernier, la Grèce et surtout l'île d'Eubée, près d'Athènes, avait été frappée par des températures caniculaires et de violents feux de forêt, qui avaient ravagé 103'000 hectares et fait trois morts.

En vue de la saison estivale, le gouvernement grec avait demandé à ses partenaires européens, dans le cadre du Mécanisme européen de protection civile, de dépêcher préventivement des pompiers en provenance de plusieurs États membres. Depuis le 1er juillet, 250 pompiers roumains, français, allemands, bulgares, finlandais et norvégiens, ont successivement commencé à être déployés sur le territoire grec.

ESPAGNE - Deux décès dans le nord

L'Espagne est en proie à une suffocante vague de chaleur depuis plus d'une semaine qui a provoqué de nombreux incendies ayant ravagé des dizaines de milliers d'hectares à travers le pays.

Les feux de forêt continuent de faire rage mardi, notamment dans la province de Zamora (nord-ouest). Selon les autorités régionales, près de 6000 personnes ont dû être évacuées à cause des flammes qui ont détruit plusieurs milliers d'hectares de prairies et de forêts.

Lundi, la quasi-totalité de l'Espagne reste en alerte "risque extrême" d'incendie, le niveau le plus haut. Le pays, qui étouffe depuis le 10 juillet avec des maximales dépassant nettement les 40 degrés et redescendant peu la nuit, devrait connaître un très court répit en ce début de semaine.

Les incendies qui font rage ont provoqué la mort d'un berger dans le nord-ouest du pays, ont annoncé lundi les autorités locales, un deuxième décès après celui d'un pompier dimanche dans la même zone. Un employé d'une cinquantaine d'années est également décédé près de Madrid après avoir été victime d'un coup de chaleur lié aux températures extrêmes sur son lieu de travail, a-t-on appris lundi auprès des services d'urgences.

Ce décès porte à deux le nombre de personnes décédées durant leur temps de travail dans l'agglomération madrilène en raison de la forte chaleur, depuis le début de la canicule il y a plus d'une semaine. "Le changement climatique tue des personnes (...) mais aussi notre écosystème, notre biodiversité", a réagi le président du gouvernement Pedro Sanchez lundi.

>> Les images des incendies en Espagne:

Les incendies en Espagne ont déjà détruit près de 60'000 hectares et tué deux personnes dans la province de Zamora [RTS]
Les incendies en Espagne ont déjà détruit près de 60'000 hectares et tué deux personnes dans la province de Zamora / 12h45 / 1 min. / le 19 juillet 2022

PORTUGAL - Retour à une fraîcheur relative

Après avoir battu son record de température pour un mois de juillet jeudi, avec 47 degrés relevés dans le nord du pays, le Portugal devrait connaître lundi une journée bien plus fraîche, mettant un terme à un épisode caniculaire de plus d'une semaine.

Dans le centre et le nord du pays, quelque 800 pompiers luttent encore contre quatre incendies. Selon la protection civile, les feux de forêt ont fait en 10 jours deux morts, cinq blessés graves et ont entraîné l'évacuation de 960 personnes. Près de 44'000 hectares ont brûlé depuis le début de l'année.

RTSinfo avec agences

Publié Modifié