Modifié le 17 décembre 2017 à 13:43

Plus de 25 morts et 23 disparus aux Philippines après la tempête Kai-Tak

Des villageois traversant leur village inondé sur l'île de Samar, à l'est des Philippines.
Des villageois traversant leur village inondé sur l'île de Samar, à l'est des Philippines. [Alren Beronio - AFP]
Des glissements de terrain provoqués par la tempête tropicale Kai-Tak ont fait 26 morts tandis que 23 personnes sont portées disparues. Samedi, des dizaines de milliers de personnes avaient dû quitter leurs habitations.

Ces décès, survenus dans l'île de Biliran, ont été annoncés au lendemain du passage de la tempête sur l'archipel. Kai-Tak a déferlé en particulier samedi sur les îles orientales de Samar et Leyte.

"Des rochers gros comme des voitures ont déferlé sur les maisons en béton après trois jours de pluies continues et intenses", a raconté l'inspectrice en chef Lilibeth Morillon, de la police de Biliran.

Îles touchées il y a 4 ans

Des camions militaires ont été envoyés dans les zones inondées pour porter secours aux habitants ayant dû être évacués dans des centres d'accueil d'urgence.

Les îles de Samar et Leyte, qui abritent 4,5 millions de personnes, avaient été fortement touchées par le typhon Haiyan en 2013, qui avait fait au total 7350 morts et disparus. Quelque 20 typhons ou tempêtes tropicales se forment chaque année dans la zone des Philippines.

agences/sey/duva

Publié le 17 décembre 2017 à 13:42 - Modifié le 17 décembre 2017 à 13:43

Des milliers de personnes bloquées

Des lignes électriques ont été arrachées dans 39 localités sur Leyte et Samar. De plus, des ponts et des routes ont été endommagés.

Environ 15'000 passagers se sont retrouvés bloqués car les services de liaison par ferry étaient suspendues dans une partie de la région. En cette période de Noël, de nombreux habitants de l'archipel en grande majorité catholique voyagent pour rentrer dans leur famille.

Les îles philippines de Samar et Leyte