Modifié

Pourquoi les identitaires américains se réfèrent aussi à Bachar al-Assad

Lors du rassemblement de Charlottesville aux Etats-Unis, qui a tourné au drame, certains manifestants arboraient des t-shirts à l'effigie de Bachar al-Assad. Le soutien de l'extrême-droite à l'homme fort de Damas n'est pas nouveau.

Le rassemblement d'extrémistes de droite de tous bords à Charlottesville, aux Etats-Unis, était saturé de références: le drapeau confédéré, celui du Ku-Klux-Klan, le drapeau national-socialiste allemand ou encore des insignes de la mouvance identitaire européenne. Mais certains manifestants arboraient aussi des t-shirts à l'effigie du président syrien Bachar al-Assad.

L'usage de l'image du leader syrien par la galaxie radicale en Occident s'explique notamment par le fait que Bachar al-Assad incarne l'homme fort, l'autoritarisme politique, la stabilité au Moyen-Orient. L'homme est également vu comme un éradicateur de terroristes islamistes, tandis que l'hostilité du régime syrien vis-à-vis d'Israël a également séduit des mouvances antisémites.

>> Ecouter le décryptage d'Alexandre Habay dans Forum:

Certains manifestants portaient des t-shirts à l'effigie de Bachar al-Assad. [Steve Helber - AP/Keystone]Steve Helber - AP/Keystone
Bachar al-Assad, la nouvelle icône de l'extrême droite / Forum / 3 min. / le 17 août 2017

oang

Publié Modifié