Modifié

Multiplication des départs de feu dans le sud-est de la France et en Corse

La fumée recouvrait mardi la baie à proximité de Ramatuelle, dans le sud de la France. [Dimitri Augenblick - AFP]
La fumée recouvrait mardi la baie à proximité de Ramatuelle, dans le sud de la France. [Dimitri Augenblick - AFP]
Les incendies qui ont ravagé depuis lundi 4000 hectares et blessé une vingtaine de secouristes en Corse et dans le sud-est de la France se poursuivaient mardi, l'Italie envoyant un avion Canadair en soutien.

"La France a sollicité deux avions Canadair dans le cadre de l'aide européenne" pour venir à bout de ces feux destructeurs et attisés par des vents violents, a annoncé le directeur général de la Sécurité civile, Jacques Witkowski.

Mardi en fin d'après-midi, un premier avion prêté par l'Italie est arrivé en Corse en provenance de Gênes. Au total, 19 avions bombardiers d'eau et plus de 2000 soldats du feu sont mobilisés pour l'heure pour venir à bout des incendies.

Situation compliquée dans le Var

Sur le terrain, c'est le Var qui restait "le plus compliqué", avec des "vents violents qui ne faiblissent pas", a annoncé le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) Stéphane Bouillon.

Depuis lundi, près de 4000 hectares ont été ravagés, dont 1100 hectares dans le Var, un secteur très touristique, apprend-t-on auprès des pompiers du département. Plusieurs axes routiers y ont été fermés à la circulation et 300 personnes ont été évacuées d’un camping.

agences/kg

Publié Modifié