Modifié le 12 février 2017

Violents incidents à Bobigny près de Paris en marge d'une manifestation

Incidents à Bobigny
Incidents à Bobigny L'actu en vidéo / 1 min. / le 12 février 2017
Des violences ont éclaté samedi à Bobigny, en région parisienne, en marge d'une manifestation pour dénoncer les violences policières après l'arrestation controversée d'un jeune à Aulnay-sous-Bois.

Les forces de l'ordre ont essuyé des jets de projectiles tandis que des véhicules ont été incendiés.

La préfecture de police a annoncé dans un communiqué qu'aucun blessé n'était à déplorer parmi les manifestants et les forces de l'ordre.

Des bâtiments et des commerces ont été dégradés et un véhicule siglé du logo de la radio RTL a été brûlé.

"Débordements" condamnés

Le président du département de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, a condamné "les débordements violents qui ont lieu en marge de la manifestation" et précisé que des bâtiments du conseil départemental avaient été visés.

Près de 2000 personnes s'étaient auparavant rassemblées près du tribunal de Bobigny en soutien à Théo, blessé au visage, au crâne mais surtout très grièvement au rectum lors de son interpellation le 2 février à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

>> Lire: Heurts à Aulnay après le viol présumé d'un jeune avec une matraque de police

agences/lan/pym

Publié le 11 février 2017 - Modifié le 12 février 2017

Quatre interpellations lors d'une manifestation à Marseille

Quatre personnes ont été interpellées vendredi soir dans le centre de Marseille lors d'une manifestation de soutien à Théo, a-t-on appris samedi de source policière.

Ces personnes s'en étaient prises à un véhicule de police en marge de la manifestation, qui a rassemblé quelque 250 personnes, a-t-on précisé. Des heurts ont eu lieu entre les manifestants et la police tout au long du cortège.