Modifié le 09 février 2017

Détonation "sans risque nucléaire" à la centrale de Flamanville en France

La centrale de Flamanville dans la Manche, dans le nord-ouest de la France.
La centrale de Flamanville dans la Manche, dans le nord-ouest de la France. [CHARLY TRIBALLEAU - AFP]
Une détonation s'est produite jeudi à la centrale nucléaire de Flamanville, en Normandie, "hors zone nucléaire". Un départ de feu a incommodé cinq personnes "sans créer de risque nucléaire", ont assuré les autorités locales.

Les cinq employés présents ont été légèrement intoxiqués par la fumée, mais sont indemnes, a précisé le directeur de cabinet du préfet du département de la Manche. Aucun blessé grave n'a été déploré.

"A 9h40, un départ de feu entraînant une détonation s'est produit dans la salle des machines de la tranche 1 de la centrale nucléaire de Flamanville, en zone non nucléaire", a indiqué Electricité de France (EDF), qui écarte toute conséquence pour la sûreté des installations et l'environnement.

Le feu a été "immédiatement" maîtrisé par les équipes de la centrale. "Conformément à nos procédures, les pompiers se sont rendus sur place et ont confirmé l'absence de feu", a ajouté le fournisseur d'électricité. A midi, l'incident était "fini", d'après la préfecture.

Un réacteur déconnecté du réseau électrique

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire, qui en compte deux, a été arrêté.

Le préfet a écarté l'hypothèse d'un acte de malveillance. "Une pièce mécanique, un ventilateur de la salle des machines qui n'est pas en contact avec les installations nucléaires, a probablement surchauffé avec dégagement de fumée pour une raison technique à déterminer", a expliqué Jacques Witkowski.

L'Observatoire du nucléaire, une organisation très critique, estime que "cet évènement illustre de façon cruciale la situation insensée qui prévaut actuellement dans de nombreuses centrales françaises".

>> Sujet traité dans le 12h30 sur RTS La Première

agences/tmun

Publié le 09 février 2017 - Modifié le 09 février 2017

Un réacteur nucléaire de troisième génération en construction

La centrale nucléaire de Flamanville, en Normandie, est en service depuis les années 1980.

Un réacteur nucléaire de troisième génération (EPR), conçu pour offrir une puissance et une sûreté accrues, est en cours de construction depuis 2007 à Flamanville. Le chantier a connu plusieurs aléas et sa mise en service, reportée à plusieurs reprises, est fixée désormais à fin 2018 (contre 2012 initialement).

Flamanville dans le département de la Manche en Normandie: