Modifié

Après l'attentat, sécurité renforcée à Berlin pour la nuit du Nouvel An

Un policier surveille la porte de Brandenbourg à l'approche des fêtes de Nouvel An à Berlin. [Fabrizio Bensch - Reuters]
Un policier surveille la porte de Brandenbourg à l'approche des fêtes de Nouvel An à Berlin. [Fabrizio Bensch - Reuters]
La police de Berlin sera équipée d'armes automatiques la nuit du Nouvel An et des barrages seront installés autour de la porte de Brandebourg, haut lieu des festivités, a indiqué jeudi la police.

"Cette année, ce qu'il y a de nouveau est que nous allons installer des blocs de béton et des véhicules blindés aux entrées" de la zone de célébration pour barrer la route à un éventuel véhicule-bélier, a indiqué jeudi un porte-parole de la police à l'AFP.

Le nombre de policiers déployés dans la capitale allemande restera équivalent aux 1000 agents de service l'année passée "mais certains d'entre eux seront là armés de fusils mitrailleurs", a-t-il ajouté.

Chose rare en Allemagne, des policiers équipés d'armes automatiques ont déjà été déployés dans certains lieux publics depuis l'attentat qui a fait douze morts et dont l'auteur présumé, le Tunisien Anis Amri, a été tué à l'issue de plusieurs jours de cavale vendredi en Italie.

Mesures particulières

La nuit du Nouvel An 2016 avait déjà été l'occasion pour la police berlinoise de mettre en place des mesures de sécurité spéciales en raison du risque d'attentat à la suite des attaques du 13 novembre 2015 à Paris.

Les personnes se rendant à la porte de Brandebourg la nuit du 31 décembre au 1er janvier pour y admirer le spectacle pyrotechnique n'auront par ailleurs pas le droit d'avoir avec eux de bagages, de sacs à dos, de feux d'artifices et de bouteilles en verre. La circulation automobile sera par ailleurs interdite sur de nombreux axes proches du lieu de rassemblement.

Ailleurs dans la capitale, les Berlinois pourront toujours, comme le veut la tradition, faire leurs propres feux d'artifices.

afp/jgal

Publié Modifié