Modifié

La base des électeurs de Donald Trump, des Blancs non citadins

Les sondages menés à la sortie des urnes offrent des enseignements sur le profil des électeurs de Donald Trump. Des fractures entre Noirs et Blancs, femmes et hommes et entre villes et campagnes apparaissent clairement.

Un des premiers enseignements de l'élection présidentielle américaine de cette nuit est la division du pays, où différents groupes d'électeurs n'ont pas glissé les mêmes bulletins dans les urnes. Les données récoltées par Edison Research permettent de mieux identifier les votants de chaque camp.

Le fossé hommes-femmes était annoncé, en particulier suite au scandale des remarques sexistes du candidat Trump. Selon les sondages à la sortie des urnes, 53% des hommes ont ainsi voté pour le candidat républicain, contre 42% des femmes.

Les Blancs, base de l'électorat de Trump

La différence la plus marquée apparaît au niveau de l'origine ethnique. Les Blancs, à 58%, sont les seuls à avoir choisi en majorité le magnat de l'immobilier comme président. Les Noirs ont fortement rejeté Donald Trump, considéré comme raciste par de nombreux électeurs. Il a ainsi seulement su convaincre 8% de la communauté afro-américaine. Près des deux tiers des Latinos et Asiatiques ont choisi d'offrir leur vote à Hillary Clinton.

L'âge et le niveau d'éducation ont également joué un rôle dans le définition du choix, le soutien pour Donald Trump se renforçant parmi la population plus âgée. En ce qui concerne les études, plus les personnes ont été loin dans leurs parcours universitaires, plus la probabilité qu'ils soutiennent le camp démocrate s'est accrue.

Finalement, l'un des plus importants fossés reste le lieu de résidence. Dans les grandes villes, Donald Trump n'a obtenu que 35% des voix, à l'opposé des petites agglomérations et de la campagne, où son soutien a grimpé jusqu'à 62%.

>> Retrouvez le suivi de la journée de résultats, de réactions et d'analyses:

L'Union européenne propose un sommet à Donald Trump "dès que possible"

mre

Publié Modifié

Méthodologie

Les données ont été recoltées par Edison Research pour "the National Election Pool", un consortium de médias américain. Le sondage se base sur un questionnaire rempli par près de 25'000 personnes à la sortie des locaux de vote.