Modifié

Endeuillé par la mort du chef Violier, le guide Michelin dévoile son palmarès

Le restaurant Alain Ducasse du Plaza Athénée à Paris a reçu une troisième étoile. [Valery Hache - AFP]
Le restaurant Alain Ducasse du Plaza Athénée à Paris a reçu une troisième étoile. [Valery Hache - AFP]
Au lendemain du suicide présumé de Benoît Violier, le guide Michelin France a dévoilé lundi son palmarès 2016. Le restaurant d'Alain Ducasse au Plaza Athénée et le restaurant Le Cinq ont reçu une troisième étoile.

C'est dans un contexte particulièrement lourd que le guide Michelin France a annoncé les nouveaux étoilés de son édition 2016. La conférence de presse a démarré avec une minute de silence en hommage au chef franco-suisse qui dirigeait le Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier (VD).

>> Le reportage du 19h30:

A Paris, le guide Michelin présentait son palmarès [RTS]
A Paris, le guide Michelin présentait son palmarès / 19h30 / 2 min. / le 1 février 2016

>> Lire : Les hommages se multiplient après l'annonce du décès de Benoît Violier

Le chef français Alain Ducasse a été récompensé d'une 3e étoile au Michelin dans le palace parisien Plaza Athénée, mais en a perdu une autre dans son restaurant du Meurice, autre hôtel de luxe de la capitale.

Au total, l'édition 2016 compte 600 tables étoilées, soit 9 de moins que la précédente. Le prestigieux club des trois étoiles regroupe 26 tables, comme l'an passé.

Le Relais Bernard Loiseau rétrogradé

L'édition 2016 a par ailleurs accordé un troisième macaron, suprême récompense pour un chef, au restaurant Le Cinq, sous la houlette du chef Christian Le Squer à l'hôtel parisien du George V.

Le Relais Bernard Loiseau à Saulieu, en Bourgogne (centre-est), dirigé par la veuve du chef depuis son suicide il y a 13 ans, a lui perdu une étoile, et se retrouve rétrogradé à deux étoiles. Dominique Loiseau, présidente du groupe éponyme, s'est dite "choquée" par cette rétrogradation.

afp/ptur

Publié Modifié

Un palmarès redouté

Le classement du Michelin est aussi attendu que redouté, car ses étoiles sont synonymes de retombées économiques et médiatiques pour les restaurants. Sa sortie s'accompagne régulièrement de controverses.

Seul un club restreint peut se prévaloir de la récompense suprême. Le guide Michelin 2016 compte au total 600 restaurants étoilés (contre 609 en 2015), dont 54 nouveaux.

L'édition suisse avait confirmé les 3 étoiles de Benoît Violier

Benoît Violier avait reçu en décembre la distinction de "meilleur restaurant du monde" par "La Liste", classement de mille tables d'exception. A la mi-novembre, l'édition suisse du guide Michelin 2016 avait confirmé les trois étoiles de l'Hôtel de Ville, que Benoît Violier avait repris avec sa femme Brigitte en 2012.