Modifié le 12 octobre 2015 à 20:35

Les législatives turques de novembre maintenues malgré les tensions

Des proches des victimes de l'attentat participaient à des commémorations à Ankara ce lundi.
Des proches des victimes de l'attentat participaient à des commémorations à Ankara ce lundi. [Umit Bektas - ]
Les législatives anticipées sont maintenues en Turquie, a indiqué le Premier ministre lundi, tandis que des centaines de personnes participaient à l'enterrement de certaines victimes du double attentat.

Le chef du gouvernement a estimé que l'attentat de samedi était une tentative d'influer sur le cours des élections législatives anticipées prévues le 1er novembre. Toutefois, celles-ci auront bel et bien lieu, "quelles que soient les circonstances", a affirmé le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu sur NTV.

Pour sa part, le Parti démocratique des peuples (HDP), formation pro-kurde soutenue aussi par des non-Kurdes, a déclaré envisager d'annuler tous ses meetings de campagne pour des raisons de sécurité. Il s'estime avoir été visé par l'attentat, qui a fait 97 morts selon Ankara, 128 selon le HDP.

>> Deuil et colère en Turquie après l'attentat meurtrier d'Ankara:

Funérailles d'une des nombreuses personnes tuées dans l'attentat de samedi à Ankara.
Sedat Suna - EPA/Keystone
Le 12h30 - Publié le 12 octobre 2015
 

L'EI, suspect no1 d'Ankara

Par ailleurs, les autorités turques considèrent l'Etat islamique comme le suspect numéro 1 du double attentat-suicide, en raison de "la manière dont il a été commis".

>> L'interview d'Ihsan Kurt, kurde et conseiller communal à Prilly et de Dorothée Schmid, spécialiste de la Turquie, politologue, chercheuse à l'Institut français des relations internationales interrogés dans Forum:

Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu.
- EPA/STR
Forum - Publié le 12 octobre 2015

"Des tests ADN sont en cours. On a pu déterminer comment les kamikazes sont arrivés là. Nous sommes sur le point d'avoir un nom, qui indique un groupe", a-t-il déclaré.

>> Lire: "L'ambiance a profondément changé en Turquie ces derniers mois"

agences/bri

Publié le 12 octobre 2015 à 12:33 - Modifié le 12 octobre 2015 à 20:35

Funérailles sous haute surveillance

Plusieurs centaines de personnes se dirigeaient lundi vers une mosquée de la banlieue d'Istanbul pour l'enterrement de plusieurs victimes du double attentat de samedi à Ankara en criant sa colère contre le gouvernement turc.

La police anti-émeute était présente sur les lieux, équipée de canons à eau et de véhicules blindés.

Angela Merkel en Turquie dimanche

La chancelière allemande Angela Merkel sera en Turquie dimanche. La visite sera consacrée à la guerre en Syrie, à la crise des réfugiés ainsi qu'à la "lutte contre le terrorisme, a annoncé son porte-parole.