Modifié

Le Nobel de médecine à des travaux contre les parasites et la malaria

Le Nobel de médecine décerné à trois chercheurs. [Jonathan Nackstrand - afp]
Trois chercheurs reçoivent un prix Nobel de médecine pour leurs travaux sur la malaria / Le 12h30 / 1 min. / le 5 octobre 2015
Le premier Nobel de la saison, celui de médecine, a été divisé en deux: William Campbell et Satoshi Omura sont récompensés pour leurs travaux sur les parasites, tout comme Youyou Tu dans la lutte contre la malaria.

L'Irlandais William Campbell (85 ans) et le Japonais Satoshi Omura (80 ans) sont primés pour la découverte d'un nouveau médicament, l'Avermectine, qui a notamment aidé à lutter contre la cécité des rivières.

La Chinoise Youyou Tu (84 ans), 12ème femme à recevoir le Nobel de médecine, a pour sa part découvert l'Artémisinine, qui a réduit de façon importante le taux de mortalité des patients atteints de paludisme, qui tue encore plus de 500'000 personnes par an en Afrique.

"Conséquences incommensurables"

"Ces deux découvertes ont fourni à l'humanité de puissants moyens de combattre ces maladies invalidantes. Les conséquences en termes d'amélioration de la santé humaine et de diminution de la souffrance sont incommensurables", saluent les organisateurs.

Les lauréats, qui succèdent au palmarès à l'Américano-Britannique John O'Keefe et au couple norvégien May-Britt et Edvard Moser, se partagent la récompense de 8 millions de couronnes suédoises (plus d'un million de francs).

ats/asch

Publié Modifié

MSF salue un choix "génial"

Le prix Nobel de médecine 2015 concerne "des patients que l'on oublie habituellement beaucoup" et en particulier ceux touchés par le paludisme, s'est réjouie lundi le Dr Brigitte Vasset, directrice médicale adjointe de Médecins Sans Frontières (MSF) France. Elle a jugé "génial" le choix du jury du Nobel.