fermer

détail & partage

Les prix Nobel de la paix en images

Portraits des prix Nobel de la paix les plus marquants de l'histoire, du philanthrope suisse Henri Dunant à la jeune Malala, en passant par Mère Teresa et le dalaï-lama.

1/15

1964 - Martin Luther King (Etats-Unis) - Le pasteur baptiste est récompensé pour sa longue lutte non violente contre la ségrégation raciale et en faveur des droits civiques aux Etats-Unis. Il meurt assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, dans le Tennessee, à l'âge de 39 ans. [Keystone]

2/15

2014 - Malala Yousafza et Kailash Satyarthi - La jeune Pakistanaise et le militant indien sont félicités pour leur lutte en faveur des droits des enfants. A 17 ans, la première nommée, connue pour son combat contre les talibans, est de loin la plus jeune lauréate de prix en 114 ans d'histoire. [AP Photo/Craig Ruttle]

3/15

2009 - Barack Obama (Etats-Unis) - Le président américain est récompensé "pour ses efforts extraordinaires afin de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples". La décision du Comité Nobel norvégien suscite la controverse, Barack Obama, en fonction depuis moins d'une année, n'ayant quasi aucun bilan en matière de promotion de la paix, hormis des paroles et des bonnes intentions. [AFP]

4/15

1998 - David Trimble et John Hume (Royaume-Uni) - Le leader du Parti unioniste d'Irlande David Trimble (à gauche) et le leader du Parti social-démocrate et travailliste d'Irlande du Nord John Hume (à droite), qui entourent ici le Premier ministre britannique Tony Blair, obtiennent le prix Nobel de la paix pour leurs efforts en vue d'une résolution pacifique du conflit nord-irlandais. [Gerry Penny - AFP]

5/15

1994 - Yasser Arafat (Aurtorité palestinienne), Shimon Peres (Israël) et Yithzak Rabin (Israël) - Les trois responsables sont primés pour leurs efforts en faveur de la paix au Proche-Orient, suite à la signature des Accords d'Oslo le 23 septembre 1993. Yithzak Rabin, Premier ministre de l'Etat d'Israël, sera assassiné par un extrémiste juif le 4 novembre 1995 lors d'une manifestation en faveur de la paix. [AFP]

6/15

1993 - Frederik de Klerk et Nelson Mandela (Afrique du Sud) - Le président sud-africain et celui qui lui succédera en 1994 reçoivent le prix Nobel de la paix pour "leur travail pour l'élimination pacifique du régime de l'apartheid et pour l'établissement des fondations d'une Afrique du Sud nouvelle et démocratique". [AFP]

7/15

1991 - Aung San Suu Kyi (Birmanie) - Leader de l'opposition birmane, Aung San Suu Kyi est récompensée après que la junte au pouvoir a annulé les élections de 1990 remportées par son parti, la Ligue nationale pour la démocratie. Elle est arrêtée, puis libérée, pous placée en résidence surveillée. Elle retrouve sa liberté totale en novembre 2010 seulement et reçoit son prix Nobel de la paix à Oslo le 16 juin 2012, plus de 20 ans après son attribution. [Laurent Gilliéron - Keystone]

8/15

1990 - Mikhaïl Gorbatchev (URSS) - Le président soviétique reçoit le prix Nobel de la paix pour sa contribution à la fin de la guerre froide. Mikhaïl Gorbatchev est l'artisan de la perestroïka et de la glasnost, les politiques de libéralisation économique, sociale et politique de l'URSS. [DDP/Michael Gottschalk - AFP]

9/15

1989 - Tenzin Gyatso (Tibet) - Le dalaï-lama, plus haut chef spirituel du bouddhisme tibétain, est primé pour sa recherche de "solutions pacifiques basées sur la tolérance et le respect mutuel dans le but de préserver l'héritage culturel et historique de son peuple". Intronisé le 17 novembre 1950, un mois après le début de l'intervention chinoise au Tibet, il est poussé à l'exil en 1959. Depuis lors, il vit à Dharamsala, en Inde. [Diptendu Dutta - AFP]

10/15

1983 - Lech Walesa (Pologne) - Le syndicaliste polonais, cofondateur du mouvement Solidarnosc, reçoit le prix Nobel pour sa lutte en faveur des droits de l'homme dans son pays, sous l'emprise de l'URSS. Il devient président de la République de Pologne en décembre 1990. [Janek Skarzynski - AFP]

11/15

1979 - Mère Teresa (Albanie-Inde) - Anjezë Gonxhe Bojaxhiu, plus connue sous le nom de Mère Teresa, est récompensée pour son action au service des "plus pauvres parmi les plus pauvres". Elle consacre plusieurs dizaines d'années de sa vie à aider les miséreux, en particulier à Calcutta, en Inde, où elle meure le 5 septembre 1997, à l'âge de 87 ans. [Roslan Rahman - AFP]

12/15

1978 - Anouar el-Sadate (Egypte) et Menahem Begin (Israël) - Le président égyptien (à gauche) et le Premier ministre israélien (à droite) reçoivent le prix Nobel de la paix après la signature des accords de Camp David, qui pavent la voie au premier traité de paix entre Israël et un pays arabe. Cet accord de paix est très impopulaire dans le monde arabe et Anouar el-Sadate sera assassiné par des membres de l'armée égyptienne le 6 octobre 1981. [AFP]

13/15

1973 - Henry Kissinger (Etats-Unis) et Le Duc Tho (Vietnam) - Les diplomates américain et vietnamien reçoivent le prix Nobel de la paix après les accords de Paris de janvier 1973 concernant le retrait des troupes américaines du Vietnam. Le Duc Tho refuse toutefois la récompense car, selon lui, "la paix n'a pas réellement été établie". [AFP]

14/15

1964 - Martin Luther King (Etats-Unis) - Le pasteur baptiste est récompensé pour sa longue lutte non violente contre la ségrégation raciale et en faveur des droits civiques aux Etats-Unis. Il meurt assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, dans le Tennessee, à l'âge de 39 ans. [Keystone]

15/15

1901 - Henri Dunant (Suisse) et Frédéric Passy (France) - Le philanthrope suisse (sur la photo) et l'homme politique français sont les premiers récipiendaires du prix Nobel de la paix. Henri Dunant est récompensé en tant que fondateur du Comité international de la Croix-Rouge et promoteur du droit humanitaire international. Frédéric Passy en tant que fondateur et président de la Société française pour l'arbitrage entre nations. [AFP]