Modifié le 05 octobre 2015 à 11:14

Peu d'espoir pour les 350 disparus dans un éboulement au Guatemala

Les recherches de corps se poursuivent après le glissement de terrain au Guatemala
Les recherches de corps se poursuivent après le glissement de terrain au Guatemala L'actu en vidéo / 1 min. / le 05 octobre 2015
Au moins 131 personnes sont mortes au Guatemala après un glissement de terrain qui a enseveli jeudi des dizaines de maisons. L'espoir de retrouver des survivants s'amenuise d'heure en heure.

Quelque 350 personnes sont encore portées disparues dans la petite ville de Santa Catarina Pinula, victime du désastre. Des pluies abondantes ont provoqué jeudi l'un des pires glissements de terrain dans l'histoire du pays.

Selon le dernier bilan, 131 personnes, dont 21 enfants, ont été retrouvées mortes. Selon les secours, 2500 personnes ont été évacuées, mais une cinquantaine de familles qui vivent dans les hauteurs, au-dessus du lieu de la catastrophe, refusaient de partir en dépit du danger.

Aucun survivant retrouvé samedi

Vendredi, des proches recevaient encore des SMS de victimes enterrées demandant qu'on leur vienne en aide.

Quelque 1800 soldats, pompiers et voisins participaient samedi aux recherches dans les décombres des maisons ensevelies, pour certaines, sous 15 mètres de terre. Malgré cette mobilisation, aucun survivant n'a été retrouvé samedi. Depuis le début des recherches, 400 personnes ont été évacuées.

ats/fisf

Publié le 04 octobre 2015 à 22:23 - Modifié le 05 octobre 2015 à 11:14