Modifié le 25 mars 2015 à 13:32

Washington lève des sanctions contre des sociétés commerçant avec Cuba

Le drapeau cubain et américain côte à côte dans un taxi de La Havane, qui s'apprête à accueillir une délégation américaine.
Le drapeau cubain et américain côte à côte dans un taxi de La Havane. [AP Photo/Desmond Boylan - ]
Le département américain du Trésor a levé mardi ses sanctions contre une soixantaine d'entreprises et d'individus commerçant avec Cuba, après l'annonce historique de leur rapprochement.

La plus grande partie des entreprises concernées par la levée des sanctions sont installées hors de Cuba, notamment à Panama, où opèrent des navires battant pavillon de complaisance, notamment chypriote, selon la liste publiée par le Trésor.

Elles opèrent entre autres dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture et de la pêche.

Embargo total depuis 1962

Cette liste a été publié par l'OFAC (Office of Foreign Assets Control) chargé de sanctionner les entreprises faisant commerce avec des pays placés sous embargo américain. Cuba est placé sous embargo total par les Etats-Unis depuis 1962.

Traditionnellement, les entreprises américaines ne sont pas autorisées à entrer en affaires avec les individus et entités sanctionnées par le Trésor. Cette annonce intervient en plein réchauffement diplomatique américano-cubain.

Le président américain Barack Obama souhaite la réouverture d'ambassades dans les deux capitales avant le Sommet des Amériques à Panama les 10 et 11 avril.

afp/fb

Publié le 25 mars 2015 à 05:55 - Modifié le 25 mars 2015 à 13:32

Rapprochement entre l'UE et Cuba

L'Union européenne et Cuba ont décidé d'accélérer le rythme de leurs discussions visant à améliorer leurs relations bilatérales et espèrent aboutir pour la fin 2015, a déclaré mardi la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

La diplomate, premier responsable européen de ce niveau à se rendre dans l'île, a rencontré mardi plusieurs ministres et hauts responsables cubains, dont le président Raúl Castro, avec lesquels elle a convenu d'augmenter le rythme et le niveau des rencontres entre La Havane et Bruxelles.