Modifié le 18 novembre 2012 à 14:54

Quelque 200 maisons vont être détruites à New York après Sandy

Près de 200 maisons comme celle-ci à New York ont été fortement endommagées par l'ouragan Sandy.
Près de 200 maisons comme celle-ci à New York ont été fortement endommagées par l'ouragan Sandy. [Bebeto Matthews - ]
La ville de New York prévoit de démolir environ 200 maisons fortement endommagées par l'ouragan Sandy en raison du danger qu'elles constituent pour la sécurité publique, selon le "New York Times" de samedi.

Quelque 200 maisons à New York, fortement endommagée par l'ouragan Sandy en octobre dernier et présentant un danger pour la sécurité publique, vont être détruites, selon le journal "New York Times" samedi. La plupart d'entre elles sont situées à Staten Island, Brooklyn et dans le Queens.

Les habitations seront rasées dans les prochaines semaines ou dans les prochains mois, selon le quotidien, qui a interrogé un responsable du dossier.

La tempête historique, qui s'est abattue sur la côte Est des Etats-Unis fin octobre, a fait au moins 132 morts dont 43 dans la ville de New York, selon un dernier bilan publié vendredi. Elle a également provoqué pour 50 milliards de dollars (47 milliards de francs) de dégâts ou de manque à gagner.

ats/hend

Publié le 18 novembre 2012 à 08:34 - Modifié le 18 novembre 2012 à 14:54

Procédure contre des stations-services

La justice new-yorkaise a annoncé vendredi l'ouverture d'une procédure contre des stations-services accusées d'avoir augmenté leurs prix après l'ouragan Sandy. L'essence, difficile à trouver, a été rationnée pendant plusieurs jours par la ville de New York et l'Etat du New Jersey.

Treize stations-services ont été averties qu'elles étaient dans le collimateur, mais ce n'est "que la première d'une série d'actions" de ce type, a affirmé le procureur général de New York Eric Schneiderman. Il a rappelé qu'il avait reçu des centaines de plaintes de particuliers de tout l'Etat concernant des augmentations de prix brutales après le cyclone.