Modifié

Rouler à 417 km/h sur l'autoroute est punissable, même en Allemagne

Un radar sur une autoroute vaudoise. [Keystone - Jean-Christophe Bott]
Rouler à 417 km/h sur l'autoroute est punissable, même en Allemagne / La Matinale / 1 min. / le 8 février 2022
Il n'est pas possible de rouler à n’importe quelle vitesse sur les autoroutes allemandes, même lorsqu'il n'y a pas de limitation. Le parquet de Stendal, en Saxe-Anhalt, a ouvert lundi une enquête contre un milliardaire tchèque qui s'est filmé au volant de sa voiture à la vitesse vertigineuse de 417 km/h.

En Allemagne, il est "recommandé" de ne pas dépasser les 130 km/h sur l'autoroute. Mais le milliardaire tchèque Radim Passer a franchi les limites en se filmant au cours de l'année 2021 à 417 km/h au volant d'une Bugatti Chiron, en journée sur l'autoroute entre Berlin et Hanovre.

Il a posté la vidéo sur sa chaîne YouTube mi-janvier, expliquant que "de nombreuses personnes nous [avaient] demandé de partager des images non montées" de la voiture de sport, l'une des plus rapides du monde.

"Nous remercions Dieu pour la sécurité et les bonnes conditions qui nous ont permis d'atteindre la vitesse de 417 km/h!", se vante sous la vidéo Radim Passer, relevant que la "visibilité était bonne et que sa voiture a des capacités de freinage" qui permettent selon lui une telle vitesse.

La vidéo, vue à plus de 9 millions de reprises sur YouTube, a cependant attiré l'attention des autorités. Le parquet de Stendal, en Saxe-Anhalt, a ainsi ouvert lundi une enquête pour course "individuelle" interdite, un chef d'inculpation retenu lorsqu'un automobiliste, selon le code pénal, "se déplace à une vitesse inadaptée et de manière grossièrement contraire au code de la route et imprudente".

Débats et critiques

Dans un pays attaché à l'absence de limitation de vitesse sur l'autoroute, la vidéo a aussi suscité des critiques et alimenté le débat sur d'éventuels plafonds. Le ministre des Transports, le libéral Volker Wissing, a condamné dans les médias allemands l'attitude au volant du milliardaire et rappelé que l'absence de limitation de vitesse devait être compensée par le fait que le véhicule devait être constamment "sous contrôle".

Le ministre-président de Basse-Saxe, le social-démocrate Stephan Weil, prône lui l'instauration d'une limitation. Il y a "beaucoup de bonnes raisons" à une telle mesure, explique-t-il dans l'hebdomadaire Der Spiegel, évoquant la sécurité et une meilleure protection de l'environnement.

"Même si cela ne fera pas une grande différence sur de nombreux tronçons compte tenu des routes bondées et des limitations de vitesse déjà en vigueur, je plaide pour une limite maximale de 130 km/h", ajoute-t-il.

L'épineuse question d'une vitesse limitée sur les autoroutes a été au coeur des négociations de coalition à l'automne. Les sociaux-démocrates du SPD et les Verts soutenaient une telle mesure mais leur partenaire libéral du FDP s'y était opposé et avait obtenu gain de cause.

ats/iar

Publié Modifié