Modifié

Le parallèle entre les mesures anti-Covid et la Shoah interpelle et inquiète

Emmanuel Macron en Adolf Hitler ou l'étoile jaune détournée avec la mention "pass sanitaire", les références à la Shoah et au Nazisme se multiplient parmi les antivaccins et les opposants aux mesures sanitaires, dans les manifestations et les réseaux sociaux.  [FRÉDÉRIC SCHEIBER - HANS LUCAS VIA AFP]
Les comparaisons avec la Shoah après des mesures anti-Covid interpellent et inquiètent / La Matinale / 1 min. / le 22 juillet 2021
Emmanuel Macron en Adolf Hitler ou l'étoile jaune détournée avec la mention "pass sanitaire", les références à la Shoah et au nazisme se multiplient parmi les anti-vaccins et les opposants aux mesures sanitaires dans les manifestations et sur les réseaux sociaux, notamment en France.

"Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point cela m'a ému, les larmes me sont venues." Joseph Szwarc, l'un des derniers déportés de la rafle du Vel' d'Hiv' des 16 et 17 juillet 1942 toujours en vie, s'est indigné dimanche de l'utilisation de l'étoile jaune lors de manifestations contre l'extension du pass sanitaire.

Il s'exprimait lors d'une cérémonie à Paris, organisée à l'occasion de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat Français et d'hommage aux "Justes" de France.

Miser sur l'éducation

"Comparer la situation politique d'aujourd'hui à celle de l'Allemagne nazie est totalement infondé sur le plan historique", estime Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah à Paris, dans La Matinale de jeudi.

Affiche d'Emmanuel Macron en Hitler, photographiée à Toulon.  [SERGE TENAN - HANS LUCAS VIA AFP]Affiche d'Emmanuel Macron en Hitler, photographiée à Toulon. [SERGE TENAN - HANS LUCAS VIA AFP]Et de poursuivre: "On est en train de convoquer la Shoah pour tout et n'importe quoi. Parce que si Emmanuel Macron est égal à Hitler, qu'est-ce que ce sera du nouvel Hitler?" Pour Jacques Fredj, il est nécessaire de concentrer les efforts sur l'éducation des jeunes générations afin d'éviter les faux pas.

"Que la Shoah représente toutes les souffrances ou tous les sentiments de souffrance, peut être quelque chose d'assez noble. Mais si tous sentiments d'exclusion ou de discrimination doivent être concentrés dessus, c'est un problème. Si tout est la Shoah, la Shoah n'est plus rien", explique Jean Birnbaum, éditorialiste au Monde, dans La Matinale de mercredi

>> L'interview complète de Jean Birnbaum dans La Matinale:

L'invité de La Matinale (vidéo) - Jean Birnbaum, éditorialiste au journal Le Monde [RTS]
L'invité de La Matinale (vidéo) - Jean Birnbaum, éditorialiste au journal Le Monde / L'invité-e de La Matinale (en vidéo) / 13 min. / le 21 juillet 2021

"Nous seront intraitables", dit Jean Castex

Après les manifestations de samedi, Jean Castex a envoyé un message de fermeté mercredi au JT de 13H de TF1 envers ceux qui "en viennent à des actes de violence" en protestant contre la vaccination.

"Nous serons intraitables", a-t-il promis, ciblant ceux qui "font allusion à l'étoile jaune ou à la Shoah, s'en prennent à des permanences parlementaires, mettent le feu à des centres de vaccination".

Le pass sanitaire, qui est obligatoire depuis mercredi dans les lieux culturels ou de loisirs, fait toujours l'objet de discussion politique. Le projet de loi complet devrait être présenté jeudi au Sénat et, sans doute, complètement voté vendredi.

Natacha Van Cutsem/vajo avec agences

Publié Modifié