Modifié

Boeing a suspendu tous les 777 concernés après l'incident de Denver

La compagnie Japan Airlines a cloué au sol les appareils concernés. [Kazuhiro Nogi - AFP]
Boeing appelle à suspendre certains 777 après l'incident de Denver / Le Journal horaire / 37 sec. / le 22 février 2021
Tous les Boeing 777 dans le monde équipés de moteurs Pratt&Whitney ont été cloués au sol, a annoncé lundi l'avionneur américain. La décision fait suite à un spectaculaire incident de réacteur sur un appareil au-dessus du Colorado.

Un Boeing 777-220 de la compagnie United Airlines, qui venait de décoller samedi de Denver (Colorado) pour Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres de l'équipage, a dû faire demi-tour en urgence après l'incendie de son réacteur droit.

Personne n'avait été blessé, mais une pluie de débris étaient tombés sur une zone résidentielle de la banlieue de Denver.

>> Lire: Une pluie de débris d'un avion en difficulté tombe sur la ville de Denver

Le constructeur américain avait "recommandé" la suspension des vols dimanche soir. Mais il a confirmé lundi matin à l'AFP que les 128 appareils concernés avaient été immobilisés au sol.

L'autorité fédérale américaine de régulation de l'aviation (FAA) avait demandé pour sa part des inspections supplémentaires sur les avions dotés moteurs Pratt&Whitney.

Réactions immédiates des compagnies

Sans attendre une obligation formelle, la compagnie victime de l'incident, United Airlines, les deux principales compagnies japonaises, JAL et ANA, ainsi que Korean Air, plus grande compagnie aérienne de Corée du Sud, avaient immédiatement cloué au sol leurs appareils.

Boeing a connu un grave problème ces dernières années avec un autre de ses modèles, le 737 MAX. L'avion a été interdit de vol en mars 2019 après deux accidents qui avaient fait 346 morts.

Après plus de 20 mois d'interdiction, une modification du logiciel de commandes de vols et la mise en place de nouveaux protocoles de formation des pilotes, l'appareil a été de nouveau autorisé à voler en fin d'année dernière.

afp/oang

Publié Modifié

Pas le même modèle chez Swiss

Swiss possède elle aussi des appareils du même type, mais il ne s'agit pas des mêmes modèles.

La compagnie helvétique a mis en service en 2016 le premier des neuf Boeing 777-300ER commandés et qui sont dotés de deux réacteurs General Electric GE90-115BL

Ces derniers permettent de réaliser des économies significatives en matière de consommation de carburant et d’émissions de CO2.

Le Boeing 777-300ER transporte jusqu’à 340 passagers sur une distance de 10'700 km.

Pendant la pandémie, Swiss a transformé une partie de ses Boeing 777 en avions cargo pour transporter des marchandises. [RTS]
Pendant la pandémie, Swiss a transformé une partie de ses Boeing 777 en avions cargo pour transporter des marchandises. / T.T.C. (Toutes taxes comprises) / 6 min. / le 15 juin 2020