Modifié

La nouvelle administration américaine face au défi du coronavirus

La nouvelle administration américaine va devoir relever le défi du coronavirus (vidéo) [RTS]
La nouvelle administration américaine va devoir relever le défi du coronavirus (vidéo) / Forum (vidéo) / 2 min. / le 21 janvier 2021
Pour son premier jour en tant que président, Joe Biden a déjà signé plusieurs nouveaux décrets pour gérer la pandémie de coronavirus, qui représente assurément son premier grand défi à la Maison Blanche, alors que l'administration sortante peinait à réagir.

Avec 24 millions de personnes contaminées et plus de 400'000 morts, les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde par le Covid-19. Et le défi est immense pour Joe Biden, alors que Donald Trump minimisait le réel danger du virus.

Ces dernières semaines, l’équipe de Joe Biden se plaignait du manque de coopération de l’administration Trump pour assurer la transition et des difficultés à avoir accès aux plans mis en place pour gérer la pandémie et assurer la vaccination. Et à en croire des collaborateurs du nouveau président, il n’y aurait tout simplement pas de plans. Le nouvel occupant de la Maison Blanche et son équipe n’ont rien sur quoi s’appuyer et vont devoir tout recommencer à zéro.

Et ces contretemps pourraient compliquer les engagements de Joe Biden, qui avait promis de vacciner 100 millions de personnes avant la fin de ses 100 premiers jours à la Maison Blanche. L’opération de vaccination lancée sous Donald Trump a en effet cumulé d’importants retards et des problèmes de distribution et de logistique importants.

Retour au sein de l'OMS

Un des aspects importants de la lutte contre le Covid est la collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé. Joe Biden a déjà annoncé le retour de son pays au sein de l'institution, avec laquelle les relations s’étaient tendues sous l’ère Trump.

Le conseiller de Joe Biden Anthony Fauci a salué jeudi l'OMS pour son action face à la pandémie. Les Etats-Unis honoreront donc leurs obligations financières envers l'institution, revenant là aussi sur les déclarations de Donald Trump. Les contacts réguliers entre l'administration et l'organisation vont reprendre. Plus largement, le gouvernement américain veut oeuvrer avec ses partenaires pour réformer l'OMS, malmenée depuis le début de la crise.

Anthony Fauci a aussi annoncé que le président Biden publierait une directive faisant part de l'intention des Etats-Unis de se joindre au dispositif Covax, mis en place par l'OMS pour distribuer des vaccins anti-Covid aux pays défavorisés. Le système Covax, piloté par l'OMS, vise à fournir d'ici fin 2021 des vaccins anti-Covid pour au moins 20% de la population des pays défavorisés.

"C'est un grand jour pour l'OMS et un grand jour pour la santé mondiale", lui a répondu le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

>> Retour sur les premières mesures de Joe Biden dans le 19h30:

Les premières mesures de Joe Biden. Il met fin à 17 décisions controversées de Donald Trump [RTS]
Les premières mesures de Joe Biden. Il met fin à 17 décisions controversées de Donald Trump / 19h30 / 1 min. / le 21 janvier 2021

"La phase la plus mortelle du virus"

Joe Biden a prévenu que son pays allait entrer dans "la phase la plus mortelle du virus", alors que le bilan aux Etats-Unis dépasse désormais celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'une des premières décisions du président a d'ailleurs été d’imposer le port du masque dans les bâtiments fédéraux et de recommander aux Américains de faire de même. Il va aussi utiliser ses prérogatives pour exiger des sociétés privées d’accélérer la production de vaccins et de matériels de protection.

"L'urgence interne pour les Etats-Unis est colossale. L'épidémie est un très grand risque pour eux. Mais c'est aussi le moment pour les Américains de revenir dans le giron de l'effort international. De ce point de vue, la décision de rejoindre l'OMS est une très bonne nouvelle", estime Michel Kazatchkine, membre du Panel d'évaluation réponse mondiale Covid, interrogé dans Forum.

>> Ecouter l'interview dans Forum de Michel Kazatchkine:

Quel sera l’impact du retour des Etats-Unis à l’OMS? (vidéo) [RTS]
Quel sera l’impact du retour des Etats-Unis à l’OMS? (vidéo) / Forum (vidéo) / 6 min. / le 21 janvier 2021

>> Retour sur la journée d'investiture de Joe Biden: Joe Biden et Kamala Harris prêtent serment et appellent à l'unité des Etats-Unis

jfe avec les agences

Publié Modifié

Joe Biden conserve Christopher Wray au FBI

Joe Biden a demandé à Christopher Wray, l'actuel directeur du FBI, de rester à son poste, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Nommé par Donald Trump, Christopher Wray aurait accepté la demande du nouvel occupant de la Maison Blanche, selon les mêmes sources.

Le directeur du FBI a fréquemment été la cible d'attaques de la part de l'ancien président Donald Trump après qu'il a refusé d'étayer ses allégations de fraude électorale lors de l'élection présidentielle du 3 novembre.