Modifié

Le cyclone Eta a fait 150 morts ou disparus au Guatemala

Le passage de l'ouragan Eta a provoqué des pluies torrentielles et d'importantes inondations au Honduras. [KEYSTONE - KEYSTONE]
L'ouragan Eta a fait plus de 63 morts en Amérique centrale / Le Journal horaire / 20 sec. / le 6 novembre 2020
Quelque 150 personnes sont mortes ou sont portées disparues au Guatemala dans des glissements de terrain provoqués par les pluies diluviennes du cyclone Eta qui se sont abattues ces derniers jours sur l'Amérique centrale, a annoncé vendredi le président du Guatemala Alejandro Giammattei.

"Nous estimons qu'entre morts et disparus les chiffres (encore) non officiels se montent à plus ou moins 150 morts", a déclaré le président guatémaltèque lors d'une conférence de presse.

Eta a également fait cinq morts au Panamá, quatre au Honduras, deux au Costa Rica, deux au Nicaragua.

Le centre américain de surveillance des ouragans prévoit que la tempête Eta devrait gagner de la puissance vendredi au-dessus des eaux chaudes de la mer des Caraïbes et qu'elle menacera durant le week-end le sud-est du Mexique puis Cuba, la Jamaïque, les îles Caïmans et le sud de la Floride.

>> Les images des dégâts au Panama:

eta [RTS]
L'ouragan Eta a frappé durement l'Amérique centrale, comme ici au Panama / L'actu en vidéo / 59 sec. / le 6 novembre 2020

Alerte rouge au Honduras

Au Honduras, la vallée de San Pedro Sula, deuxième ville du pays, est envahie par les eaux. Les autorités ont placé le pays en alerte rouge (maximum).

Eta, encore ouragan de catégorie 4 avec des vents de 240 km/h, avait touché terre mardi matin près de Bilwi, la principale ville de la côte caraïbe du Nicaragua.

De fortes pluies affectent également une grande partie du Costa Rica. Le Panama est aussi durement touché. Le Salvador a maintenu l'alerte rouge.

ats/vajo

Publié Modifié

Guatemala