Modifié le 26 novembre 2019 à 14:13

Des diamants d'une valeur inestimable volés dans un musée de Dresde

Des diamants d'une valeur inestimable volés dans un musée de Dresde en Allemagne
Des diamants d'une valeur inestimable volés dans un musée de Dresde en Allemagne Forum / 2 min. / le 25 novembre 2019
Trois parures de diamants et de rubis anciens ont été volées lundi matin à Dresde dans le musée Grünes Gewölbe, qui possède une collection de trésors unique en Europe. La police allemande évoque un casse de plusieurs millions d'euros, voire un milliard.

Au moins deux cambrioleurs sont parvenus peu avant 05h00 à s'introduire dans la chambre forte verte d'Auguste le Fort, prince-électeur de Saxe et roi de Pologne au XVIIIe siècle, époque de fabrication des parures dérobées.

Selon la police, qui a dévoilé les images de vidéosurveillance sur lesquelles on voit les voleurs en action, le système d'alarme du musée situé au coeur de la ville était perturbé par l'incendie d'un transformateur électrique. Les enquêteurs se sont toutefois refusés à ce stade à établir un lien entre les deux événements.

>> Voir aussi le 12h45:

Trois parures de diamants du 18ème siècle, d'une valeur "inestimable" ont été volées dans un musée de Dresde en Allemagne.
12h45 - Publié le 26 novembre 2019

Un patrimoine culturel "non chiffrable"

"Nous sommes choqués par la brutalité de ce vol", a confié la directrice du musée, Marion Ackermann, lors d'une conférence de presse. Elle a parlé d'un préjudice d'une valeur historique et culturelle "inestimable" et non chiffrable. "Nous ne pouvons pas les réduire à une valeur car elles ne sont pas à vendre", a-t-elle ajouté.

Une des pièces dérobées dans le musée de Dresde. Une des pièces dérobées dans le musée de Dresde. [Polizei Sachsen]

Compte tenu de leur notoriété, les bijoux sont difficilement négociables tels quels sur le marché et les responsables du musée n'excluent pas que les voleurs cherchent à les tailler pour les recycler sous une autre forme.

Une des plus grandes collections d'Europe

Construit au XVIe siècle, le musée Grünes Gewölbe possède environ 4000 pièces, dont des objets uniques en orfèvrerie, des pierres précieuses, de la porcelaine, des sculptures d'ivoire ou d'ambre, des bronzes ou des récipients sertis de pierreries.

Ce spectaculaire cambriolage est le deuxième vol d'importance en Allemagne ces dernières années: en 2017, une pièce d'or géante de 100 kilos, d'un montant d'environ 3,75 millions d'euros, avait été dérobée au Bode-Museum de Berlin.

>> Lire: Début du procès autour du vol d'une pièce d'or géante à 3 millions d'euros

afp/ani

Publié le 25 novembre 2019 à 16:09 - Modifié le 26 novembre 2019 à 14:13