Modifié le 22 janvier 2019 à 19:52

Matteo Salvini espère que la France se libérera d'un "très mauvais président"

Matteo Salvini à Rome, le 17 janvier 2019.
Matteo Salvini qualifie Emmanuel Macron de "très mauvais président" Le Journal horaire / 1 min. / le 22 janvier 2019
Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini dit espérer que le peuple français se libère bientôt d'un "très mauvais président", au lendemain d'une nouvelle passe d'armes entre la France et l'Italie.

"J'espère que les Français pourront se libérer d'un très mauvais président, et l'occasion est celle du 26 mai (les élections européennes) quand finalement le peuple français pourra reprendre en main son avenir et son destin, son orgueil mal représentés par un personnage comme (Emmanuel) Macron", a affirmé sur Facebook Matteo Salvini, qui est aussi vice-président du Conseil et patron de la Ligue (extrême droite).

France "colonialiste"

Cette énième attaque contre le président français intervient après un tir de barrage la veille du Mouvement 5 Etoiles, (M5S, antisystème), l'autre composante de la majorité gouvernementale italienne, et de son chef de file Luigi Di Maio, contre la France "colonialiste".

Luigi Di Maio avait souhaité dimanche que l'Union européenne prenne "des sanctions" contre les pays qui, à commencer par la France, sont selon lui à l'origine du drame des migrants en Méditerranée en les "faisant partir d'Afrique".

>> La réaction de Tiziana Beghin, eurodéputée italienne, dans Forum:

Un tag qui renvoie Emmanuel Macron et Matteo Salvini dos-à-dos, à Clavière, en France, en 2018.
Marie Magnin/Hans Lucas - AFP
Forum - Publié le 22 janvier 2019

afp/pym

Publié le 22 janvier 2019 à 15:23 - Modifié le 22 janvier 2019 à 19:52