Modifié le 29 janvier 2018 à 22:14

Le fondateur d'Ikea Ingvar Kamprad est mort à l'âge de 91 ans

Ingvar Kamprad est mort, IKEA a perdu son créateur
Ingvar Kamprad est mort, Ikea a perdu son créateur 19h30 / 2 min. / le 28 janvier 2018
Ingvar Kamprad, le fondateur d'Ikea, est décédé samedi à 91 ans des suites d'une courte maladie, a annoncé le groupe suédois. Domicilié à Epalinges (VD) jusqu'en 2013, il était considéré comme un des hommes les plus riches du monde.

"Ingvar Kamprad est parti calmement chez lui dans le Småland", a écrit IKEA Suède. Son empire emploie aujourd'hui 190'000 personnes dans le monde et génère un chiffre d'affaires annuel de 38 milliards d'euros.

>> Lire aussi: Des étagères en kit à l'optimisation fiscale: 5 choses à savoir sur Ikea

"C'était un entrepreneur unique qui a eu une grande importance pour l'économie suédoise", a pour sa part réagi le Premier ministre suédois Stefan Löfvén auprès de l'agence suédoise TT. "Il était aussi une source d'inspiration avec une grande force d'engagement au niveau international et aussi pour le terroir suédois", a-t-il ajouté.

Le succès est arrivé en 1956

Kamprad a fondé IKEA en 1943 à l'âge de 17 ans, mais il n'a rencontré le succès qu'en 1956 lorsque la société a produit ses premiers meubles en kit. L'idée lui était venue après avoir observé des employés se battre avec les pieds d'une table pour la faire entrer dans la voiture d'un client.

Ingvar Kamprad "a travaillé jusqu'au dernier jour de sa vie, fidèle à sa devise selon laquelle presque tout reste à faire", ajoute Ikea.

37 ans à Epalinges

Entre ses sympathies pronazies dans ses années de jeunesse avant-guerre et sa détestation du fisc suédois, l'homme, réputé pour sa pingrerie, détonait dans le pays scandinave champion de l'Etat-providence et de l'égalitarisme.

Ingvar Kamprad a quitté la Suède pour des raisons fiscales. Il a résidé à Epalinges, dans le canton de Vaud, durant 37 ans avant de retourner dans son pays natal en 2013. Ses fils Peter, Jonas et Mathias ont la nationalité helvétique.

>> Revoir le Pardonnez-moi avec Ingvar Kamprad du 25 mars 2006:

Pardonnez-moi : Ingvar Kamprad
Pardonnez-moi - Publié le 25 mars 2006

agences/jc

Publié le 28 janvier 2018 à 11:39 - Modifié le 29 janvier 2018 à 22:14

Hommage du syndic d'Epalinges

Le syndic d'Epalinges, Maurice Mischler, s'est déclaré "très touché" dimanche par décès du fondateur d'Ikea qui avait vécu de 1976 à 2013 dans la commune. "C'était quelqu'un que nous avons beaucoup apprécié à Epalinges", a-t-il relevé.

"Ingvar Kamprad est rentré en Suède en nous laissant un bon souvenir. D'ailleurs, les appartements protégés pour aînés qu'il a financés par un don de 10 millions sont en passe d'être terminés. La maison va ouvrir dans quelques semaines", a déclaré Maurice Mischler.